Simpson, sir George

Sir George Simpson, gouverneur de la COMPAGNIE DE LA BAIE D'HUDSON (Lochbroom, Écosse, vers 1787 -- Lachine, Canada-Est, 7 sept. 1860). Sa connaissance de la TRAITE DES FOURRURES et de ceux qui la pratiquent est, jusqu'alors, sans égale. Administrateur compétent et travailleur infatigable, il est impérieux quand cela sert ses objectifs et loyal envers ceux dont les intérêts correspondent aux siens. En 1820, la Compagnie de la baie d'Hudson (CBH) l'envoie de Londres en Amérique du Nord pour remplacer le gouverneur de la compagnie, William Williams, dans le cas où il serait arrêté par la Compagnie du Nord-Ouest (CNO). Il passe son premier hiver au lac Athabasca, en compétition difficile avec les employés de la CNO. Lorsque les deux compagnies fusionnent en 1821, Simpson est nommé gouverneur de l'important Département du Nord et, cinq ans plus tard, gouverneur des territoires de traite de la compagnie en Amérique du Nord britannique, poste qu'il occupe jusqu'à sa mort. Une grande part de sa correspondance et de ses rapports volumineux ont survécu dans les archives de la CBH.

À partir de 1833, il installe son bureau principal à Lachine, en banlieue de Montréal, où il courtise les hommes politiques, reçoit somptueusement et investit son argent dans des banques et des projets de transport. Il siège au conseil d'administration de la Compagnie du chemin de fer de la rive Nord, à celui de la Compagnie du chemin de fer de Champlain et à celui de la Banque de l'Amérique septentrionale britannique à Montréal. Il publie Narrative of a Journey Round the World, During the Years 1841 and 1842, les récits de ses voyages écrits par un collaborateur anonyme, et est fait chevalier en 1841 pour sa contribution aux découvertes arctiques. En 1830, il épouse sa cousine, Frances Ramsey Simpson, qui lui donne deux fils et trois filles. Lui-même né hors mariage, il est père d'au moins cinq enfants illégitimes.