Architecte influente tant dans la pratique que dans l'enseignement, Wisnicki est la première femme diplômée de l'école d'architecture de l'U. McGill en 1943.

Durant les premières années de sa carrière, Wisnicki travaille pour le cabinet d'architectes A.J.C. Paine, Lawson & Betts. Elle participe aussi à l'élaboration du plan d'urbanisme de la ville d'Arvida, au Québec, pour le compte de l'Aluminum Company of Canada. Dès la fin de la Deuxième Guerre mondiale, la Canadian Wooden Aircraft Company de Toronto retient ses services pour mener une étude sur les maisons préfabriquées. Wisnicki devient experte dans le domaine de la construction préfabriquée et publie un article important sur le sujet, en collaboration avec l'urbaniste E.G. Faludi, en 1945.

La même année, elle est la quatrième femme à devenir membre de l'Ontario Association of Architects et, en 1946, la deuxième à devenir membre de l'Architectural Institute of British Columbia. En fait, elle passe la majeure partie de sa carrière au cabinet Sharp, Thompson, Berwick & Pratt de Vancouver (voir Thompson, Berwick, Pratt and Partners). Elle y travaille en étroite collaboration avec Ned Pratt, en participant, entre autres, au design des résidences Brooks, Saba, Gregg et Mathers, toutes considérés comme des modèles du modernisme canadien.

Avec John Porter, elle conçoit les maisons Daniels et Nemetz. Au début de l'après-guerre, Wisnicki, Porter et d'autres anciens étudiants de McGill sont d'importants représentants du courant moderniste sur la côte ouest. Ils contribuent à l'essor du style régional, appelé le modernisme de la Colombie-Britannique, caractérisé par la franche expression structurale que leur inspirent le décor, le climat et le mode de vie détendu de la Colombie-Britannique.

En 1963, Wisnicki commence à enseigner à temps partiel à l'école d'architecture de l'U. de la Colombie-Britannique. Elle devient membre permanent du corps professoral en 1969 et prend sa retraite en 1986. En 1996, Wisnicki reçoit un doctorat honorifique en sciences de l'U. McGill pour sa contribution à la profession d'architecte au Canada.