Winter, Michael

Michael Winter, nouvelliste, romancier (Jarrow, Angleterre, 1965). Michael Winter naît en Angleterre mais grandit à Corner Brook, à Terre-Neuve. Il obtient un baccalauréat ès arts de l'Université Memorial de Terre-Neuve et est membre fondateur de The Burning Rock Collective, un regroupement d'auteurs parmi lesquels figurent Ramona Dearing et Lisa MOORE. Winter est le rédacteur en chef d'Extremities, le premier recueil produit par Burning Rock en 1994, dans lequel se trouve sa nouvelle « Wormholes ». Il collabore également à la deuxième publication du groupe en 2000, Hearts Larry Broke. Michael Winter est rédacteur adjoint pendant huit ans de la première revue littéraire de Terre-Neuve, Tickle-Ace, qui n'est plus publiée.

Winter produit son propre recueil de nouvelles, Creating in Their Skins (1994) l'année de la publication d'Extremities. C'est dans ce recueil que ses lecteurs font la connaissance de Gabriel English, qui est en quelque sorte l'alter ego de Winter et le personnage principal de ses trois premières publications. Dans One Last Good Look (1999) aussi, on suit le jeune Terre-Neuvien alors qu'il quitte la maison, devient amoureux, est éconduit puis passe d'observateur à acteur dans le monde qui l'entoure. En 2000, Winter publie This All Happened, une « biographie romancée » qui lui vaut le Winterset Award for Excellence in Newfondland Writing. Dans ce roman, le lecteur suit Gabriel devenu adulte dans les rues, les pubs et les galeries d'art de St. John's. This All Happened prend la forme d'un journal intime comprenant 365 entrées rédigées par Gabriel. Il y consigne, entre autres, l'échec de sa relation avec la réalisatrice Lydia Murphy, le progrès du roman qu'il est censé écrire, de même que les personnages, les lieux et les changements qui caractérisent le St. John's d'aujourd'hui.

Le dernier roman de Winter, The Big Why (2004), est un compte rendu fictif de la vie tumultueuse de l'artiste américain Rockwell Kent à Brigus, Terre-Neuve, en 1914. Cet artiste bien connu, soupçonné d'être un espion allemand, est finalement déporté. Le roman propose aussi des portraits provocateurs, tels que ceux de Bob Bartlett, explorateur de l'Arctique natif de Brigus et de D.W. Prowse, historien et juge terre-neuvien. Dans ce roman, souvent hilarant, parfois scandaleux, conformément à son habitude, Winter sème la graine de son œuvre suivante. Dans One Last Look, Gabriel écrit un journal intime, qui deviendra This All Happened; il y traite de son roman en devenir, un récit fictif du séjour de Rockwell Kent à Terre-Neuve. Outre ces liens, ses œuvres se caractérisent par un dialogue vivant et fluide, exempt de guillemets. Le discours de ses personnages passe d'un rythme contemplatif et nonchalant à une cadence accélérée et au ton mordant. The Big Why remporte le Drummer's General Award et est en nomination pour les prix Trillium et Thomas Raddall.