William Smithe, homme politique et premier ministre de la Colombie-Britannique 1883-87 (né le 30 juin 1842 à Matfen, Angleterre; décédé le 28 mars 1887 à Victoria, C-B). En 1862, Smithe s'établit comme agriculteur dans le Sud de l'île de Vancouver. Élu en 1871 à la première Assemblée législative provinciale, il se retrouve, en 1875, à la tête d'une opposition plus ou moins organisée pour affronter le gouvernement de George Anthony Walkem. Il cède ensuite son poste à Andrew Charles Elliott.

Smithe fait partie du Cabinet du gouvernement Elliott, de 1876 à 1878, puis redevient chef de l'Opposition, jusqu'à ce qu'il remplace Robert Beaven à titre de premier ministre en 1883. William Smithe conserve son poste jusqu'à son décès, inaugurant l'ère du « Grand Potlatch », ainsi appelée parce que les administrations qui se succèdent alors puisent dans les ressources de la Couronne pour faire preuve de grande générosité envers les entrepreneurs. Smithe règle avec Ottawa les questions en suspens découlant de la construction du chemin de fer du Canadien Pacifique, ouvrant ainsi la voie à une période de développement économique intense.