William Shatner, comédien, auteur, réalisateur (Montréal, 22 mars 1931). Surtout connu pour son interprétation du capitaine Kirk dans la première série d'émissions télévisées Star Trek, William Shatner, fils d'un fabricant de vêtements, grandit à Montréal où il commence à jouer dans un colonie de vacances à l'âge de 6 ans. À 12 ans, il interprète Tom Sawyer au Children's Theatre de Montréal. Il étudie l'économie à l'Université McGill et obtient son baccalauréat en commerce en 1952. Alors qu'il est étudiant, il écrit pour l'université la revue de music-hall Red, Light and Blue (1950) et joue à la radio de la SRC.

Une fois diplômé de McGill, William Shatner devient directeur administratif du Mountain Playhouse de Montréal avant de se joindre au Canadian National Repertory Theatre d'Ottawa. En 1954, il entre au Festival de Stratford comme comédien, et la chance lui sourit en 1956 lorsque, Christopher Christopher Plummer est hospitalisé et qu'il le remplace à trois heures d'avis dans le rôle d'Henry V. C'est aussi en 1956 que Shatner fait ses débuts sur Broadway dans la production de Stratford de Tamburlaine the Great, qui ne tient l'affiche que deux semaines. Il reste à New York et joue à Broadway dans d'autres pièces comme The World of Suzie Wong (1956) et A Shot in the Dark (1962).

Shatner fait ses débuts au cinéma dans le role d'Alexi dans Les frères Karamazov qui prend l'affiche en décembre 1957. En 1962, il apparaît dans la distribution réunissant des vedettes pour Jugement à Nuremberg, de Stanley Kramer, mais, au cours de sa longue carrière, il a surtout travaillé à la télévision, notamment dans une interprétation mémorable du passager tourmenté à bord de l'avion dans l'épisode « Cauchemar à 20 000 pieds » (1963) de la série La quatrième dimension.

En 1966, Shatner accepte le rôle qui fera de lui une figure culte internationale, le capitaine James Tiberlus Kirk dans Star Trek, la série de science-fiction intergalactique de Gene Roddenberry. Bien qu'il ne soit pas exactement de tempérament bouillant, le capitaine Kirk défend l'empathie et la compassion sur Terre, alors que son commandant adjoint, M. Spock, mise sur la pure logique. L'interprétation pendant une longue période qu'a fait Shatner de ce personnage sérieux, quelque peu absurde, fait souvent preuve d'humour et d'autoparodie agréable. La première émission de télévision n'a duré que trois saisons, de 1966 à 1969, et n'a pas été qualifiée d'énorme succès. Mais sa réputation grandit grâce à la souscription et à la découverte des effets spéciaux que représente La Guerre des étoiles (1977), de George Lucas; un film devient alors possible. Star Trek, le film (1979) rapporte 175 millions de dollars en recettes et assure de nombreuses suites au film. En 1989, William Shatner écrit le synopsis et réalise l'un des derniers films de la série Star Trek avec la distribution originale : Star Trek, l'ultime frontière. En 1994, après sept films sur une période de 15 ans, Shatner met fin à son rôle après avoir joué dans le dernier film de la série Star Trek : Générations.

Notons parmi les autres rôles de William Shatner à la télévision, le chef dans la dramatique policière TJ Hooker (1982-1986; il a également réalisé certains épisodes de l'émission), et le personnage récurrent de Big Giant Head dans Troisième planète après le soleil, qui lui a valu une nomination aux Emmy Awards. Au début des années 1990, il écrit une série d'intrigues de science-fiction intitulée TekWar. Quatre films présentés sur le câble et inspirés de ces livres ont été faits en 1994 et Shatner a agi à titre de producteur exécutif et de vedette occasionnelle de la série du même nom (1995). Il anime la série Rescue 911, de 1989 à 1996, et après avoir joué le rôle de l'avocat Denny Crane dans la dernière saison de la série The Practice, en 2004, il réussit à transposer le personnage dans la série populaire Justice à Boston (depuis 2004-08). Il est l'hôte de l'émission hebdomadaire William Shatner's Raw Nerve (2008 -), une émission d'entrevues de célébrités, et de Weird or What (2010), dans laquelle il scrutait l'inhabituel et l'inexplicable; il est aussi la vedette de la comédie $#*! My Dad Says (2010-11), dans laquelle il joue le rôle d'un excentrique retraité.

William Shatner n'a pas eu peur de miser sur son statut culte du capitaine Kirk dans de nombreux messages publicitaires, et il apparaît dans Trekkies (1997) en interprétant son rôle, et encore une fois dans Free Enterprise (1999) en se moquant de ses partisans. Il obtient un gros succès à l'écran lorsqu'il se présente dans le film mettant en vedette Sandra Bullock, Miss Personnalité, en 2000. On compte, parmi ses autres films, L'Invasion des tarentules (1977), Riel, produit par la SRC en 1979, Y a-t-il enfin un pilote dans l'avion? (1982), Miss Personnalité 2 : armée et fabuleuse (2005) et il prête sa voix dans Osmosis Jones (2001), The Wild (2006), Over the Hedge (2006) et Gotta Catch Santa Claus (2008).

William Shatner a reçu les prix et les nominations suivants : une nomination aux Prix Gémeaux, en 1996, dans le cadre de la meilleure série dramatique pour TekWar; le Prix d'excellence pour les artistes montréalais remis par l'ACTRA; cinq nominations de l'Academy of Science Fiction dans la catégorie Films fantastiques et d'horreur, aux États-Unis, remportant, en 1983, un prix pour Star Trek II : la colère de Khan; le Prix d'excellence du Festival de la télévision de Banff et deux Emmy Awards, en 2005, à titre d'acteur de soutien exceptionnel dans la série dramatique Justice à Boston et, en 2004, comme acteur à titre de participation exceptionnelle dans la série dramatique The Practice; en 2005, il reçoit le Golden Globe Award pour la meilleure performance d'un acteur dans un rôle de soutien pour Justice à Boston.

En 2000, l'Allée des célébrités canadiennes dévoile une étoile qui porte son nom. Le Banff World Television Festival lui remit, en 2010, le prix Lifetime Achievent Award pour l'ensemble de sa carrière. En 2011, il s'est mérité un Prix du Gouverneneur Général pour les arts du spectacle et un doctorat honorifique de l'Unviversité McGill, où la salle William Shatner Université Centre fut nommé en son honneur.