Whiten, Colette

Colette Whiten, sculpteure (Birmingham, Angl., 7 févr. 1945). En 1972, elle reçoit son diplôme du Ontario College of Art and Design, est récipiendaire de la Médaille du gouverneur général et expose sa première pièce moulée, soit une structure de bois remplie avec les moulages des bras et des jambes de ses amis, accompagnée de photos et de diapositives qui illustrent sa démarche créatrice. Ses figures traitent de la nature de l'existence humaine, des relations humaines (surtout des rapports de force) et du processus artistique.

En 1975, elle se tourne vers une exploration plus profonde de la nature de l'identité et de la dualité inhérente à l'image moulée. En 1986, Whiten reconsidère la nature de l'objet d'art et de la création artistique et abandonne ses recherches sur le pouvoir (en l'occurrence, les images du pouvoir politique et de la violence quotidienne) au profit d'une série d'oeuvres de petite taille, méticuleusement confectionnées, souvent insérées dans des installations sculpturales. Depuis 1992, Whiten poursuit ses recherches dans une série d'oeuvres plus volumineuses, dont chacune est fabriquée à la main de façon complexe au moyen de billes de verre et de bon nombre d'autres matériaux. La réalisation de l'oeuvre de grandeur nature Vows Vengeance, une étude de l'influence des médias sur notre compréhension de l'actualité, a duré trois ans.

Parmi les commandes de sculptures qu'a reçues Whiten, on compte la construction d'un mur comportant des découpages figuratifs au Mental Health Centre, à Toronto (1978), la sculpture primée réalisée pour les Jeux olympiques de Calgary de 1988, The TransCanada Pipeline Arch (en collaboration avec le cabinet d'architectes A.J. Diamond and Partner), Weathervanes (1990-1991), pour le Bankers Hall à Calgary, en Alberta et Tender (1994-1995), pour le Workman's Compensation Office de la Simcoe Place, à Toronto. Paul Kipps a participé à la création de Weathervanes et de Tender.

Whiten expose régulièrement à Toronto, à Montréal et à Barcelone et ses oeuvres font partie d'expositions individuelles et collectives présentées au Brésil, en Europe, aux États-Unis et dans tout le Canada. Elle enseigne à l'U. York (1975-1977) ainsi qu'au Ontario College of Art and Design depuis 1974. En 1991, Whiten est la récipiendaire du Toronto Arts Foundation's Visual Arts Award et, en 2013, elle reçoit le Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques.