Turner, sir Richard Ernest William

Sir Richard Ernest William Turner, homme d'affaires et militaire (Québec, 25 juill. 1871 -- id., 19 juin 1961). En 1891, il se joint à l'entreprise d'épicerie et de bois en gros de sa famille. Au cours de la bataille de LELIEFONTEIN, le 7 novembre 1900, Turner, un lieutenant des Royal Canadian Dragoons, gagne la CROIX DE VICTORIA pour avoir fait dévier une attaque des Boers sur l'artillerie canadienne, bien que blessé au cou et au bras (voir GUERRE DES BOERS). Lors de la Première Guerre mondiale, le brigadier-général Turner commande la 3e Brigade canadienne et, temporairement, la 2e Division canadienne. Il est promu major-général en septembre 1915 et commande pendant quelques temps le Corps d'armée canadien en septembre 1916. On lui retire cette responsabilité à la suite d'une controverse au sujet du revers de Saint-Éloi en mars-avril 1916. On le nomme plutôt officier général des troupes canadiennes dans les îles Britanniques en décembre 1916. Il est fait chevalier et est promu lieutenant-général en juin 1917. Il reçoit la Légion d'honneur et le Russian White Eagle with Sword ainsi que la Croix de Victoria et l'Ordre du service distingué. Il est également fait Knight Commander of St. Michael and St. George.