Linda Thom, tireuse au pistolet (Hamilton, Ont., 30 déc. 1943). À l'âge de huit ans, son père, un tireur de compétition, l'initie au tir avec une arme à BB. Enfant, elle s'entraîne sur des cibles telles que des pochettes d'allumettes flottant dans l'eau. Elle se taille une place dans le monde de la compétition aux championnats mondiaux tenus à Phoenix, en Arizona, en 1970. En effet, Linda Thom se classe parmi les 10 meilleurs des trois épreuves dans lesquelles elle participe. Tout en continuant les entraînements, elle décide d'abandonner la compétition pendant un temps pour poursuivre de nombreux centres d'intérêts. Elle devient chef. Toutefois, en 1982, quand elle apprend que le tir au pistolet féminin est prévu aux Jeux olympiques de 1984, Thom retrouve le goût de la compétition. En 1984, avant les Jeux, elle termine au 1er rang au Tournoi international de tir au pistolet en Suisse et 3e au tournoi international d'Allemagne de l'Ouest, avant de gagner une médaille d'or aux épreuves de tir au pistolet féminin aux Jeux olympiques de Los Angeles. Cette victoire sera la première médaille d'or remportée par un Canadien depuis 1968 et la première remportée par une Canadienne depuis 1928. Linda Thom devient Membre de l'Ordre du Canada en 1985, et se retire de la compétition deux ans plus tard. En 1992, Linda Thom est admise au Temple de la renommée des sports du Canada.