Swan, Susan

Susan Jane Swan, romancière, journaliste, éducatrice (Midland, Ontario, 9 juin 1945). Après avoir étudié la littérature anglaise à l'Université McGill (elle obtient un baccalauréat en 1967), Susan Swan commence sa carrière de journaliste comme reporteure dans le domaine de l'éducation pour le Toronto Telegram. Depuis 1969, elle travaille comme rédactrice à la pige et signe des articles et des critiques de livres pour des publications canadiennes et internationales. Elle écrit plusieurs pièces de théâtre, notamment Queen of the Silver Blades (1975) qui traite de la patineuse artistique Barbara Ann SCOTT. Swan est professeure agrégée en lettres et sciences humaines à l'Université York et est vice-présidente de la Writers' Union of Canada.

Le premier ouvrage de Swan, Unfit for Paradise (1982), est un recueil de dix nouvelles modelé sur les témoignages réels de vacanciers privilégiés séjournant dans les tropiques. Il est adapté pour la scène et joué en 1983. Le premier roman de Swan, The Biggest Modern Woman in the World (1983), s'inspire de la vie de la géante néo-écossaise du XIXe siècle Anna SWAN, qui est exhibée par un entrepreneur de spectacles américain P.T. Barnum, et des légendes sur son compte. Il est en lice pour le PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL. Son deuxième roman, The Last of the Golden Girls (1989), se concentre sur l'amitié et l'éveil sexuel parmi les adolescentes, un territoire exploré à une échelle encore plus vaste dans le roman gothique The Wives of Bath (1993). Dans ce récit, son œuvre la plus accomplie, Swan se sert de ses expériences vécues dans les années 1960 comme étudiante pensionnaire au Havergal College de Toronto. Il est adapté à l'écran par Judith Thompson et converti au long métrage Lost and Delirious (2001; v.f. Rebelles).

Notons parmi les autres œuvres de Swan, Mothers Talk Back: Momz Radio (1992), des entrevues axées sur le thème de la maternité, coéditées avec Sarah Sheard et Margaret Dragu, et Stupid Boys Are Good to Relax With (1996), un recueil de nouvelles conventionnelles et d'histoires « virtuelles ». Swan revient au roman avec What Casanova Told Me (2004) dans lequel une jeune activiste canadienne explore les journaux intimes de son ancêtre, Asked For Adams, un compagnon de voyage fictif de Giacomo Casanova.