Stewart, Frances

Frances Stewart, née Browne, chroniqueuse et épistolière (Dublin, Irlande, 24 mai 1794 - près de Peterborough, Ont., 24 févr. 1872). Stewart est parmi les premiers colons de race blanche à s'établir dans le canton de Douro, dans le Haut-Canada. Ses lettres et ses carnets de route au style vivant décrivent la vie des pionniers et de ses amis vivant près de chez elle, soit les Strickland, les Traill et les Langton, fournissant ainsi le plus ancien compte rendu de la colonisation dans la région de Peterborough. Frances est élevée et éduquée par sa cousine, l'auteure Harriet Beaufort. Elle épouse Thomas Alexander Stewart le 17 décembre 1816 et immigre avec lui et leurs trois fillettes dans la brousse inexplorée en 1822, surmontant l'isolement et les privations pour s'y établir. Pendant 50 ans, Frances écrit régulièrement à des membres de sa famille en Irlande et décrit ses expériences. Elle rejette la suggestion de Maria Edgeworth de publier certaines de ses lettres, mais après sa mort, sa fille, E.S. Dunlop, en publie une collection avec de nombreuses corrections sous le titre Our Forest Home (1889). Une seconde édition paraît en 1902.