Shirley Wiitasalo

 Shirley Wiitasalo, artiste (Toronto, 1949). Wiitasalo vit présentement à Willowdale en Ontario. En 1967 et 1968, elle étudie au ONTARIO COLLEGE OF ART AND DESIGN. Elle commence par faire de l'art abstrait au début des années 70, mais se tourne rapidement vers l'imagerie figurative. En 1974, elle expose en solo pour la première fois, à la Carmen Lamanna Gallery, et en 1975, elle participe à l'exposition intitulée Some Canadian Women Artist (Musée des beaux-arts du Canada). Par la suite, Wiitasalo expose régulièrement à la Carmen Lamanna Gallery de Toronto et, depuis 1993, à la Susan Hobbs Gallery. Ses oeuvres sont présentées dans plusieurs importantes expositions de groupe, telles que Kanadische Kunstler (qui comprend 9 artistes canadiens, Kunsthalle, Basel, 1977), la Canadian Biennial of Contemporary Art (National Gallery of Canada, 1989) et Toronto : A Play of History (Power Plant, 1987). En 1987, Wiitasalo expose en solo au Musée des beaux-arts de l'Ontario à Toronto, et en 1993, ses oeuvres sont présentées en même temps que celles du peintre belge René Daniels, dans le cadre d'une exposition organisée par la York University Art Gallery de Toronto et par le Museum Haus Lange de Krefeld. En 2000, ses récentes peintures sont l'objet d'une exposition majeure au Power Plant de Toronto.

Au cours des années 80, les oeuvres de Wiitasalo et celles de ses pairs, tels que Will Gorlitz, Carol Wainio et Joanne Tod, attirent l'attention d'une nouvelle génération de peintres figuratifs intéressés au rapport entre l'identité, la socialisation et l'image projetée par les médias. Les oeuvres de Wiitasalo effectuent une certaine lecture du rôle de la peinture en tant que représentation. Selon elle, une représentation n'est ni un reflet ni un mimétisme, mais plutôt une dissimilation et une distorsion. Les médias et l'environnement urbain sont présents dans ses oeuvres.

En 2011 Shirley Wiitasalo reçoit le Prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques.