Robyn Sarah, poète, nouvelliste (New York, New York, 1949). Sarah fait ses études à l'Université McGill et au Conservatoire de musique du Québec et commence à publier de la poésie pendant ses études. Ses poèmes formalistes décrivent souvent le quotidien et sont le résultat d'une observation attentive et d'un processus d'extrapolation, conformes à sa philosophie, « en faire beaucoup avec peu ».

Le premier recueil de poèmes de Sarah, The Space Between Sleep and Waking (1981), explore le passage du temps. Ses recueils suivants, Anyone Skating on That Middle Ground (1984) et Becoming Light (1987), célèbrent les surfaces et les objets ordinaires de nos vies quotidiennes, où « les choses peuvent être considérées en fonction de leur apparence », mais où l'observateur attentif, peut découvrir qu'il y a « toujours une petite surprise ».

Ses poèmes témoignent d'une personnalité sereine et engageante, attentive aux points de mutabilité où se rencontrent des réalités différentes, tel l'endroit « Où le chaud rencontre le froid à la fenêtre ». Ces thèmes reviennent dans Touchstone : New and Selected Poems (1992), Questions about the Stars (1998), qui comprend des textes de l'ouvrage A Brief History of Time (1988) de Stephen Hawking, et A Day's Grace (2003).

Sarah signe beaucoup d'articles sur la poésie dans des journaux et des magazines au Canada et aux États-Unis, et certains sont réimprimés dans Little Eurekas : A Decade's Thoughts on Poetry (1997). Elle publie également deux recueils de nouvelles, A Nice Gazebo (1992) et Promise of Shelter (1997).

Sarah remporte des prix pour tous les genres dans lesquels elle travaille. En 1990, elle gagne le concours littéraire de la SRC en poésie, sa nouvelle « Accept My Story » lui mérite un National Magazine Award en 1994, et Promise of Shelter (1997) est présélectionné en 1998 pour le prix QSPELL de la meilleure œuvre de fiction écrite en anglais par un auteur québécois.