Rebecca Jenkins

  Rebecca Jenkins, actrice, chanteuse (Innisfail, Alberta, 19 avril 1959). Rebecca Jenkins étudie le théâtre et la danse à l'UNIVERSITÉ DE WATERLOO (1981-1982) avant de fréquenter la Vancouver Playhouse Acting School au milieu des années 1980. Dotée d'une voix forte et agréable, Jenkins fait des tournées internationales avec le groupe torontois Parachute Club en 1987 et comme choriste de Jane SIBERRY (1986-1989).

En 1988, Rebecca Jenkins assure un petit rôle dans Cowboys Don't Cry d'Anne WHEELER qui remporte quatre nominations aux prix Génie et le prix de la meilleure chanson originale. Wheeler donne à Jenkins le rôle principal dans son film suivant, BYE BYE BLUES (1989). Bye Bye Blues se déroule en Alberta pendant la Deuxième Guerre mondiale et met en vedette Jenkins dans le rôle de Daisy Cooper, une femme dont le mari est retenu prisonnier pendant l'invasion japonaise de Singapour. Bientôt, elle chante avec un groupe de swing des Prairies pour aider à subvenir aux besoins de son ménage, et sa fidélité est mise à rude épreuve lorsqu'elle est attirée par un des garçons du groupe. Le film est doux-amer et poignant - un film sentimental convaincu et démodé - et fait de Rebecca Jenkins une vedette. Il est en nomination pour 13 prix Génie et en remporte trois, dont celui de la meilleure actrice pour Jenkins.

Depuis, elle apparaît dans Clearcut (1991), South of Wawa (1991), la satire politique américaine Bob Roberts (1992) avec Tim Robbins, Interstate 60 (2002), The Republic of Love (2004; trad. La république de l'amour) de Deepa MEHTA et The Five People You Meet in Heaven (2005). Pendant qu'elle est à Halifax pour filmer la série Black Harbour (1996-1999), elle développe une relation professionnelle avec le scénariste, acteur et réalisateur Daniel MacIVOR, fait une apparition dans une série de ses films : Past Perfect (2002), Marion Bridge (2002; pour lequel elle est en nomination pour le prix Génie de la meilleure actrice), Wilby Wonderful (2004) et Whole New Thing (2006). Elle a aussi tenu certains rôles dans les films Cole (2008) et Fathers& Sons (De père en fils).

À la télévision, Rebecca Jenkins obtient des rôles principaux dans la série Destiny Ridge (1994-1995) et Black Harbour (qui lui assure deux nominations pour les prix Gémeaux), et notons parmi ses participations spéciales, Street Legal, Road to Avonlea (trad. Les Contes d'Avonlea), Nero Wolfe , The Associates et The Guard. On compte parmi ses films pour la télévision, celui dans lequel elle fait ses débuts à l'écran dans Family Reunion (1988; pour lequel elle est en nomination aux prix Gémeaux pour la meilleure interprétation par une actrice principale dans une émission dramatique ou une minisérie), Darrow (1991) avec Kevin Spacey, Harvest for the Heart (1994; elle a reçu une autre nomination aux Prix Gémeaux), Angels in the Infield (2000), Into the West (2005) et Past Sins (2006). Elle a aussi joué le rôle de Sandra Banks dans Bond of Silence, film basé sur la vraie relation entre une veuve et un jeune adolescent, meurtrier de son mari, à qui elle aura accordé son pardon.

Comme chanteuse, Rebecca Jenkins est vraiment mise en vedette sur la piste sonore de l'album Bye Bye Blues et elle se produit dans divers endroits. Son mari, Joel Bakan, corédacteur de THE CORPORATION, l'accompagne sur la chanson « Something's Coming » qu'elle a composée et chante dans Wilby Wonderful. Cette chanson est en nomination au prix Génie (2004) dans la catégorie Meilleure chanson.