Enfance et éducation

Fille d’un camionneur et d’une infirmière, Rachel McAdams grandit à St. Thomas en Ontario. De 4 à 18 ans, elle participe à des compétitions de patinage artistique. À douze ans, elle est introduite aux arts dramatiques en joignant l’Original Kids Theatre Company à London et remporte un prix au Sears Ontario Drama Festival de 1995. Elle considère s’inscrire en sciences sociales à l’Université Western Ontario, mais son professeur d’arts dramatiques au secondaire la convainc de poursuivre ses études théâtrales. Elle s’installe à Toronto et s’inscrit au programme d’arts dramatiques de l’Université York, travaille avec le Necessary Angel Theatre Group et obtient un baccalauréat spécialisé en beaux-arts en 2001.

Début de carrière

Rachel McAdams décroche des rôles à la télévision avant même d’avoir fini ses études, ce qui accélère grandement sa carrière. Après un rôle dans une émission pilote (Shotgun Love Dolls, 2001) qui ne trouve pas preneur parmi les réseaux de télévision, elle fait des apparitions spéciales dans des séries telles The Famous Jett Jackson (2001) et Earth: Final Conflict (2002). La coproduction italo-canadienne My Name is Tanino (2002) lui donne son premier rôle dans un long-métrage : la touriste américaine qu’un Sicilien tente de retrouver en la suivant aux États-Unis.

Elle est nommée pour un prix Génie pour son rôle de soutien dans le drame indépendant Perfect Pie (2002) de Barbara Willis Sweete, dans lequel elle joue le personnage de Wendy Crewson dans sa jeunesse. Pour son premier rôle dans un long métrage hollywoodien, elle incarne une meneuse de claque du secondaire qui échange son corps avec un petit criminel minable joué par Rob Schneider dans la comédie pour ados Miss populaire (2002). Elle continue également à travailler pour la télévision canadienne. En 2004, elle remporte un prix Gemini pour son rôle de soutien d’une actrice shakespearienne qui tombe amoureuse d’une vedette américaine pendant la première saison de Slings & Arrows, la série à succès de TMN.

Percée à Hollywood : Méchantes ados et N’oublie jamais

En 2004, sa carrière prend un tournant décisif avec le film à succès scénarisé par Tina Fey, Méchantes ados (2004), dans lequel elle joue une fille sadique, mais attachante, extrêmement populaire qui entre en conflit avec le personnage joué par Lindsay Lohan. Elle joue aussi une débutante sudiste des années 1940 qui tombe amoureuse d’un garçon de famille pauvre (joué par Ryan Gosling) dans le film d’amour N’oublie jamais (2004). À sa sortie, le film ne fait guère parler de lui au box-office, mais devient ensuite beaucoup plus populaire.

Elle partage ensuite la vedette avec Owen Wilson et Vince Vaughn en jouant une femme adorable et irrévérencieuse dans la comédie à succès Garçons sans honneurs (2005). La même année, elle est la vedette du film à suspense Vol sous haute pression de Wes Craven, et joue un rôle de soutien dans la comédie La famille Stone (2005) aux côtés de Sarah Jessica Parker, Claire Danes et Diane Keaton. Quand elle est nommée l’actrice de second rôle de l’année par la US National Association of Theatre Owners aux ShoWest Awards en 2005, plusieurs initiés d’Hollywood voient déjà en elle la prochaine Julia Roberts. Comme le président d’Universal Pictures Marc Shmuger l’a dit à propos de Rachel McAdams en 2006 : « elle a tout ce qu’on peut désirer chez une vedette : le talent, la beauté, l’accessibilité. Les gens se sentent attirés par elle et ont une affinité pour elle ».

Pause professionnelle

Malgré sa nomination pour le prix de la nouvelle étoile montante aux BAFTA Awards en 2006, Rachel McAdams se met à choisir ses rôles avec tant de soin qu’elle finit par mettre sa carrière cinématographique en pause. Elle se retire aussi d’un arrangement qui l’aurait mise sur la page couverture de l’édition hollywoodienne du Vanity Fair en 2006 quand elle apprend juste avant la prise de photo qu’on s’attendait à ce qu’elle se déshabille. Apparemment, son agent publicitaire ne l’avait pas informée, et il est renvoyé sur-le-champ. En parlant de cette période pendant une entrevue avec le Times de Londres, Rachel McAdams dit : « Il y a avait beaucoup de cuisiniers dans la cuisine, beaucoup de voix autour de moi, et je voulais prendre du recul pour pouvoir de nouveau entendre ma propre voix. » Selon certaines sources, elle aurait refusé les rôles d’actrice principale dans Mission impossible III (2006), Casino royale (2006), Le diable s’habille en Prada (2006), Max la Menace (2008) et Iron man (2008).

Retour sur scène et films romantiques

Pour marquer son retour au cinéma, Rachel McAdams joue le personnage principal de deux projets de profil bas. Elle joue donc une femme fatale des années 1940 dans le film noir Married Life (2007) avec Chris Cooper et Pierce Brosnan, puis une soldate américaine revenue d’Iraq dans le drame indépendant The Lucky Ones (2008). Elle revient ensuite à son ordinaire hollywoodien, réaffirmant sa préférence pour les films d’amour avec Hors du Temps (2009), Le vœu (2012) et À travers le temps (2013), tandis que ses performances dans les films à suspense Jeux de pouvoir (2009), avec Russell Crowe, Helen Mirren et Ben Affleck, et Un homme très recherché (2014) avec Willem Dafoe et Phillip Seymour Hoffman, font l’objet d’excellentes critiques.

Elle joue la compagne rusée de Sherlock Holmes, interprété par Robert Dowey Jr., dans les films d’aventure à succès Sherlock Holmes (2009) et Sherlock Holmes : le jeu des ombres (2011), et travaille aussi avec des auteurs directeurs renommés dans des films plus difficiles, dont le drame romantique À la merveille (2012) de Terence Malick, le film à suspense avec thèmes sexuels Passion (2012) de Brian De Palma et le film dramatique de Wim Wenders Every Thing Will Be Fine (2015), qui est tourné à Montréal. Elle partage la vedette avec Harrison Ford et Diane Keaton dans la comédie La gloire des ondes (2010). Suivant les conseils de Diane Keaton, Woody Allen la choisit pour la comédie romantique à succès Minuit à Paris (2011), où elle partage la vedette avec Owen Wilson.

True Detective et Spotlight

Ayant jusque-là joué dans un maximum de trois films par année au cours de sa carrière, Rachel McAdams connaît en 2015 une année particulièrement prolifique. Elle interprète un rôle central dans trois longs métrages, prête sa voix au personnage de la mère dans le film d’animation adapté du conte classique Le Petit Prince (2015), et se mérite des critiques positives pour son rôle dans la deuxième saison généralement assez mal reçue de la série policière de HBO True Detective (2015). Cette année-là, on compte parmi ses rôles au cinéma celui d’une jeune femme courtisée dans Aloha (2015) de Cameron Crowe, incendié par la critique, celui de l’épouse au destin tragique d’un boxeur professionnel interprété par Jake Gyllenhaal dans La rage au ventre (Southpaw en version originale; 2015) et celui de Sacha Pfeiffer, journaliste d’investigation pour le Boston Globe dans Spotlight (2015), performance pour laquelle Rachel McAdams se mérite une nomination aux Oscars ainsi que pour la Screen Actors Guild dans la catégorie de meilleure actrice dans un second rôle. Spotlight reçoit l’Academy Award et l’Independant Spirit Award pour Meilleur film, en plus de se voir attribuer plusieurs autres récompenses prisées pour souligner l’excellence de la distribution.

En 2016, Rachel McAdams apparaît aux côtés de Benedict Cumberbatch dans le film à grand déploiement de Marvel, Docteur Strange (2016). Dans sa critique du film, Gregory Ellwood de Playlist note que « McAdams ne recevra jamais toute la reconnaissance qu’elle mérite pour avoir fait du rôle extrêmement sommaire de Christine Palmer, ancienne collègue médecin de Strange, un personnage tridimensionnel captivant qui s’impose comme faisant partie intégrante de la trame narrative, même quand ce n’est pas le cas ». Il est également prévu que Rachel McAdams jouera aux côtés de Rachel Weisz en 2017 dans l’adaptation cinématographique de Disobedience (trad. La désobéissance), roman de Naomi Alderman.

Activisme et bénévolat

Rachel McAdams est une environnementaliste dévouée, et vit à Toronto dans une maison alimentée avec de l’énergie renouvelable. Elle participe à la fondation du blogue respectueux de l’environnement GreenIsSexy.com et participe en 2005 aux opérations de nettoyage après l’ouragan Katrina à Biloxi, Mississippi. En 2010, elle participe au téléthon Canada for Haiti après le grand tremblement de terre, et en 2011 elle se joint aux manifestations du mouvement Occupez Toronto et à l’événement Foodstock afin de protester contre une possible mégacarrière près de l’escarpement du Niagara. En 2013, elle sert de porte-parole au Food and Water First Movement, qui a pour but de préserver les terres agricoles et les réserves d’eau douce ontariennes. Elle travaille également avec plusieurs autres organisations charitables, tels Habitat for Humanity et Centraide.

Vie privée

De 2005 à 2007, Rachel McAdams est engagée dans une relation très médiatisée avec Ryan Gosling, qui reprend brièvement en 2008. Elle a aussi eu des liaisons amoureuses avec Michael Sheen, avec qui elle partage la vedette dans le film Minuit à Paris, et l’acteur américain Josh Lucas. Elle entretient également une liaison avec l’agent d’artistes canadien Patrick Sambrook d’Eggplant Entertainment (Sarah Harmer, Sam Roberts Band, The Tragically Hip) de 2013 à 2014, et aurait fréquenté Taylor Kitsch, sa co-vedette de True Detective, avant d’entreprendre une relation avec le réalisateur et scénariste Jamie Linden en 2016.

En 2014, Rachel McAdams et sa sœur Kayleen participent à un épisode du programme généalogique Who Do You Think You Are? sur TLC. Elles découvrent qu’un de leurs ancêtres maternels, James Gray, était un loyaliste qui a combattu pour la Grande-Bretagne pendant la Révolution américaine.

Distinctions

En 2013, Rachel McAdams est intronisée au mur des célébrités de sa ville natale de Saint Thomas lors d’une cérémonie à laquelle elle assiste en compagnie de ses parents. Elle a été intronisée sur l’Allée des célébrités du Canada le 18 octobre 2014 pour ses réalisations en tant qu’« une des actrices les plus courues et les plus respectées d’Hollywood. »

Prix

Meilleure performance d'une actrice dans un second rôle dans une série dramatique (Slings & Arrows), prix Gemini (2004)

Meilleure révélation féminine (Méchantes ados), MTV Movie Awards (2005)

Meilleur baiser (N’oublie jamais), MTV Movie Awards (2005)

Actrice secondaire de l’année, ShoWest Awards (2005)

Meilleure actrice dans un film dramatique (N’oublie jamais), Teen Choice Awards (2005)

Meilleure actrice de comédie (Garçons sans honneur, La famille Stone), Teen Choice Awards (2006)

Star féminine de l’année, ShoWest Awards (2009)

Meilleure actrice dans un film d’action/aventure (Sherlock Holmes), Teen Choice Awards (2009)

Intronisée, Allée des célébrités canadiennes (2014)

Meilleure distribution d’ensemble (Spotlight, partagé), Nevada Film Critics Society (2015)

Prix Robert Altman (Spotlight, partagé), Independent Spirit Awards (2016)

Performance exceptionnelle d’une distribution dans un long métrage (Spotlight, partagé), Screen Actors Guild Awards

Prix American Riviera (partagé avec Michael Keaton and Mark Ruffalo), Festival international du film de Santa Barbara (2016)