Patricia Bates, née Martin, artiste visuelle (Saint-Jean, N.-B., 25 juin 1927). Elle étudie les beaux-arts en Belgique, en France et à New York, ainsi qu'à l'U. Mount Allison, au Nouveau-Brunswick. Son médium préféré a toujours été la gravure. Elle est l'une des rares artistes à utiliser avec succès les techniques de gravure en relief, dans une oeuvre extrêmement originale. Certaines de ses estampes, gravées des deux côtés, ne peuvent être accrochées au mur et demandent à être suspendues de façon à ce que les deux côtés soient visibles. Souvent perforées, elles allient parfois la broderie au métal laminé. Son choix de couleurs, qui se limite au noir, au blanc et à l'argent, répond à un usage symbolique. De même, son imagerie consiste en compositions géométriques inspirées de la cosmologie de l'islam du Moyen-Orient ou du mandala propre au bouddhisme zen. Bates enseigne les beaux-arts à l'U. de Victoria et, en 1986, son oeuvre a fait l'objet d'une exposition à Vancouver.