Parker, Molly

Molly Parker, actrice (Maple Ridge, C.-B., juin 1972). Molly Parker est une actrice canadienne connue pour son jeu nerveux et charismatique dans des longs métrages et des émissions de télévision populaires. Elle est aimée du grand public, mais joue aussi dans un grand nombre de films indépendants canadiens. Ses interprétations de femmes originales et enthousiastes lui donnent, dans les milieux du cinéma et de la télévision, une image de force, de conviction et d'intégrité.

Parker grandit dans la localité de Pitt Meadows, en Colombie-Britannique, et ses parents l'encouragent à développer ses intérêts artistiques. Dès son jeune âge, elle suit plusieurs cours de ballet, notamment avec le Royal Winnipeg Ballet. Après ses études secondaires, elle étudie au Gastown Actors Studio de Vancouver.

Au début de sa carrière, on voit Parker au cinéma dans My Son Johnny (v.f. Mon fils Johnny) et à la télévision dans The Highlander, The Outer Limits et Neon Rider. Elle joue également dans les téléfilms Paris or Somewhere, qui lui vaut d'être mise en nomination pour un prix GÉMEAUX, ainsi que dans Serving in Silence (v.f. Agir en silence ). En 1994, elle se fait offrir un rôle dans un film indépendant canadien qui marquera un tournant dans sa carrière. Le film à petit budget de Lynne Stopkewich Kissed (v.f. Extase) est une adaptation de la nouvelle de Barbara Gowdy intitulée « We So Seldom Look on Love » (trad. « On pense si peu à l'amour »). Parker y interprète le premier rôle, celui de Sandra Larson, une jeune femme que des obsessions émotives et érotiques poussent à la nécrophilie. Ce rôle lui vaut un prix GÉNIE, puis de nombreuses offres pour le cinéma et la télévision.

L'année suivante, Parker joue dans Under Heaven (v.f. En attendant le paradis) et Intensity. Elle prend la vedette dans le film canadien From Morning On I Waited Yesterday (1998) réalisé par Wiebke von Carolsfeld, puis continue de tourner sans répit dans des projets comme The Intruder (v.f. L'intrus), Sunshine et Wonderland. Elle participe de nouveau à un film indépendant canadien en 1999, celui de Jeremy Podeswa, The Five Senses (v.f. Les cinq sens), qui met en vedette Gabrielle Rose et Daniel MACIVOR. Elle tient la vedette en compagnie de Don MCKELLAR et Callum Keith RENNIE dans la série bizarre d'humour noir Twitch City de la télévision anglaise de la SRC. Sous la réalisation de Bruce MCDONALD, Twitch City devient une série culte.

Parker retrouve Lynne Stopkewich en 2000 lors du tournage de Suspicious River. Elle y interprète le rôle de Leila Murray, une jeune femme mariée qui travaille à la réception d'un motel et qui est obligée d'avoir des relations sexuelles avec des clients. En 2001, dans le film de Wayne Wang The Center of The World (v.f. Centre de l'univers), elle est une escorte et danseuse érotique de Las Vegas. La même année, elle joue dans Rare Birds (v.f. Oiseaux rares) de Sturla Gunnarsson et Last Wedding de Bruce Sweeney. Ce dernier lui vaut un prix Génie dans la catégorie du meilleur second rôle féminin.

En 2002, elle joue dans trois films canadiens, dont Men With Brooms (v.f. Quatre gars et un balai) de Paul GROSS qui présente une vision satirique du curling. Elle travaille à nouveau avec le réalisateur Wiebke von Carolsfeld dans l'adaptation cinématographique que Daniel MacIvor a réalisée de sa propre pièce intitulée Marion Bridge. Elle tient un petit rôle dans Looking for Leonard dont elle est également la productrice déléguée. Dans le film britannique Pure, elle incarne le rôle d'une héroïnomane mère d'un garçon de 10 ans. Toujours en 2002, dans Six Feet Under (v.f. Six pieds sous terre), série populaire diffusée sur le réseau HBO, elle interprète le rôle récurrent du personnage Rabbi Ari Hoffman. Dans la populaire série western noire de HBO Deadwood, elle est la veuve Alma Garret. Dans la série télévisée Shattered qui met en vedette Callum Keith Rennie, Molly Parker joue le rôle d'une détective qui souffre de troubles de la personnalité dans sa vie privée et professionnelle.

Actrice prolifique, Parker joue dans de nombreux autres longs métrages, dont The Good Shepherd (v.f. Le bon berger), Hollywoodland et The Wicker Man de Neil LaBute. De plus, elle interprète le premier rôle dans la série du réseau CBS Swingtown. En 2010, elle joue dans Trigger aux côtés de Tracy Wright, les deux comédiennes interprètent deux anciennes chanteuses qui reviennent sur scène dix ans après une querelle.