Office des produits agricoles

L'Office des produits agricoles (OPA) a été établi en vertu de la Loi sur l'Office des produits agricoles. Il est composé des membres qui font partie de l'Office de stabilisation des prix agricoles. Il a comme pouvoir général d'acheter, de vendre et d'importer des produits agricoles. De façon générale, l'OPA s'occupe de questions connexes liées aux activités de soutien des prix, mais non visées expressément par la Loi sur la stabilisation des prix agricoles.

La Loi sur l'Office des produits agricoles a aussi été utilisée pour le soutien du prix d'achat et de revente de produits agricoles tels que les cerises douces, les pommes, le jus de raisin, le concentré de jus de raisin, les pommes de terre, les pêches, les poires, les cerises sures, les prunes à pruneaux, les pois, les dindons, le maïs sucré et les tomates entières.

Comme l'OPA peut intervenir rapidement pendant ou juste avant la saison de commercialisation afin de retirer du marché les produits excédentaires, les coûts supportés par les contribuables sont d'habitude beaucoup moins élevés que dans le cas d'un programme global de stabilisation appliqué après la saison de commercialisation. Dans le cadre de programmes antérieurs, l'Office a fourni au Programme alimentaire mondial du dindon en conserve, des pommes de terre déshydratées, du pain de viande en conserve et de la poudre d'oeuf entier en conserve. Les fonds pour les achats de l'Office proviennent de crédits votés expressément à cette fin et les recettes tirées de la vente des produits sont versées directement au Trésor. L'OPA relève du ministre de l'Agriculture.

L'OPA n'est plus utilisé et l'on prévoit son abolition.