Nesbitt, Christine

Christine Nesbitt, patineuse de vitesse (Melbourne, Australie - 17 mai 1985). Christine Nesbitt est une athlète en PATINAGE DE VITESSE connue mondialement. Sa famille s'installe à London, en Ontario, alors qu'elle est enfant et très vite, elle pratique de nombreux sports d'hiver, notamment le hockey. À 12 ans, elle décide de ne plus faire de hockey compétitif avec les Devilettes de London et se tourne vers le patinage de vitesse. Elle se spécialise d'abord dans le patinage de vitesse sur courte piste et remporte sa première médaille, une médaille d'argent, en course de relais par équipe aux Jeux d'hiver du Canada à l'âge de 14 ans.

En 2003, Christine Nesbitt s'installe à Calgary pour poursuivre des études de géographie à l'Université de Calgary et pour s'entraîner à l'Anneau olympique. C'est à Calgary qu'elle se tourne vers le patinage de vitesse sur longue piste. En 2005, elle devient membre de l'équipe nationale du Canada et en dépit du fait qu'elle ne monte pas sur les marches du podium, elle est désignée par Patinage de Vitesse Canada comme l'étoile montante en raison de ses performances sur le circuit international pendant la saison 2005-2006.

Par la suite, Christine Nesbitt améliore sa fiche internationale. Elle se qualifie pour les Jeux olympiques de Turin en 2006, dans l'équipe olympique canadienne. À Turin, elle se classe au 14e rang au 1000 m et 7e au 500 m, et elle remporte une médaille d'argent avec ses coéquipières Cindy KLASSEN, Christina Groves, Clara HUGHES et Shannon Rempel en course de poursuite par équipe. Christine Nesbitt met à profit ce qu'elle a appris à Turin puisque la saison suivante, elle remporte cinq médailles d'argent et deux médailles de bronze (1000 m et 1500 m) ainsi que deux médailles d'argent en course de poursuite par équipes. Au cours de la saison 2007-2008, elle remporte sa première Coupe du monde, une médaille d'or au 1500 m, à Salt Lake City. En 2008-2009, elle monte 11 fois sur le podium à l'occasion d'épreuves de Coupes du monde et remporte deux fois le titre de championne du monde du 1000 m et en course de poursuite par équipe.

Peu avant le début des Jeux olympiques de Vancouver en 2010, Christine Nesbitt est l'une des meilleures patineuses de vitesse du monde, elle a déjà remporté les quatre épreuves du 1000 m en Coupes du monde et elle s'est classée parmi les trois premières dans d'autres épreuves. Lors de la première épreuve à Vancouver, le 500 m, Christine Nesbitt se classe 10e et 6e au 1500 m. Mais c'est dans le 1000 m, sa distance de prédilection, qu'elle remporte la médaille d'or. Connue pour la force qu'elle déploie dans la deuxième moitié d'une course, elle hésite au départ de la course, prenant du retard pendant les premiers 600 mètres, elle redouble de force et de vitesse au dernier tour et finit par l'emporter en 1:16:56, devançant de peu sa rivale néerlandaise, Annette Gerritsen, qui avait obtenu 1:16:58. Ces deux centièmes de seconde qui séparent Nesbitt de Gerritsen constituent la plus petite marge de victoire dans l'histoire du 1000 m au patinage de vitesse.