Neatby, Hilda Marion

 Hilda Marion Neatby, éducatrice (Sutton, Angleterre, 19 févr. 1904 -- Saskatoon, 14 mai 1975), soeur de Kenneth NEATBY. Mieux connue comme auteure de So Little for the Mind (1953), une critique du système d'éducation canadien, Neatby est aussi membre influent de la Commission Massey (voir COMMISSION ROYALE D'ENQUÊTE SUR L'AVANCEMENT DES ARTS, LETTRES ET SCIENCES AU CANADA), historienne du Québec et professeure à l'U. de la Saskatchewan. Dans son étude publiée en 1953, Neatby préconise un retour aux sources pour l'enseignement au primaire et recommande de mettre l'accent sur l'enseignement traditionnel pour les meilleurs élèves des écoles secondaires. Elle présente ses idées avec conviction. Celles-ci sont vivement critiquées par les fonctionnaires de l'éducation et provoquent des discussions partout au Canada. En 1966, elle publie Quebec, The Revolutionary Age, 1760-1791. L'année suivante, elle devient compagnon de l'Ordre du Canada.