Nanabozo

Nanabozo (Nanabozho ou Nanabush) est un héros culturel mythologique issu des traditions cosmologiques des tribus algonquiennes du centre et de l'Est du Canada. Il incarne la vie et possède le pouvoir de la créer dans les autres êtres. Son sexe n'est pas défini et il est changeant. Elle apparaît également sous diverses personnalités et sous diverses formes telles un corbeau, un coyote ou un lièvre qui correspondent aux diverses étapes et conditions du cycle de la vie. Dans certains mythes, Nanabozo crée les animaux et fait pousser les plantes et les racines pour que les humains puissent se nourrir. Il est aussi représenté dans plusieurs contes humoristiques et paillards qui mettent l'accent sur son immense appétit terrestre pour la nourriture et la sexualité. Le rôle qu'il tient dans la mythologie présente une dualité : il est à la fois un bienfaiteur pour les autochtones et un fou farceur et obscène. Il est à la fois un puissant créateur et un bouffon ridicule.

Nanabozo, également connu comme étant le Filou, apparaît comme personnage de nombreuses œuvres littéraires de la fin du 20e siècle. Il est le personnage principal de la nouvelle de Thomas KING, « The One About Coyote Going West » et il apparaît aussi sous la forme d'un coyote dans le roman de King, Green Grass Running Water (trad. L'herbe verte, l'eau vive). Nanabush est un goéland, un engoulevent et un maître du bingo dans la pièce de Tomson HIGHWAY, The Rez Sisters. Dans la préface de la pièce, Highway décrit Nanabush comme étant une « figure aussi essentielle et importante de la culture autochtone que l'est le Christ dans la mythologie chrétienne ».