Megan Elizabeth Laura Diana Follows, actrice (Toronto, 14 mars 1968). Megan Follows commence à jouer toute jeune et partage la scène avec ses parents, ses sœurs et son frère. Elle décroche son premier rôle pour la télévision en 1978 dans le court métrage canadien Clare's Wish. Jeune fille, elle joue dans certains épisodes de The Littlest Hobo (1982; v.f. Le vagabond), la célèbre comédie de situation Facts of Life (1982; v.f. Drôle de vie) et, dans la troisième saison de la série Going Great, elle tient un rôle de coanimatrice. En 1985, elle partage la vedette avec Corey Haim dans l'adaptation à l'écran du roman de Stephen King, Silver Bullet (v.f. Peur bleue). Mais le rôle qui lui attire l'affection de millions de téléspectateurs est celui d'Anne Shirley, rêveuse à l'imagination débordante, dans Anne of Green Gables (1985; v.f. Anne... la maison aux pignons verts).

Follows remporte le prix Gémeaux de la meilleure actrice pour son rôle dans ce film réalisé pour la télévision. Elle en remporte un autre pour la dramatique télévisée Anne of Green Gables : The Sequel (1986; v.f. Anne... la maison aux pignons verts : La Suite), et est en nomination pour le Gémeaux de la meilleure actrice pour son rôle d'Anne adulte dans Anne of Green Gables: The Continuing Story (2000; v.f. Anne... la maison aux pignons verts : Les Années de tourmente).

En 1989, dans le long métrage d'Alan King, Termini Station, où elles interprètent une mère et une fille, on retrouve la complicité qui s'est construite dans les films d'Anne entre Follows et Colleen Dewhurst, qui y joue le rôle de la mère adoptive, Marilla Cuthbert. Son rôle de prostituée juvénile insensible s'occupant d'une mère alcoolique en phase terminale au sein d'une famille dysfonctionnelle vaut à Follows une nomination pour un prix Génie. Elle continue à tourner dans les films avec Inherit the Wind (1988; v.f. Tu récolteras la tempête) et, en 1990, elle prête voix à Clara dans le dessin animé The Nutcracker Prince; elle a également un rôle dans Deep Sleep.

En 1988, elle fait ses débuts au théâtre où elle joue avec sa mère et sa sœur dans The Effect of Gamma Rays on Man in the Moon Marigolds. Tout en poursuivant sa carrière cinématographique avec le tournage de Cry in the Wild : The Taking of Peggy Ann (1991; v.f. L'enlèvement de Peggy Ann Bradnimk), elle joue, en 1993, dans Romeo and Juliet de Shakespeare au célèbre Festival de Stratford du Canada.

En 1995, dans Under the Piano, Follows interprète le rôle de Rosetta Basilio, une surdouée autiste élevée par une mère dont la peur l'a empêchée de réaliser son rêve de devenir chanteuse d'opéra. Ce rôle lui permet de montrer à quel point elle est une actrice polyvalente. En plus de jouer dans de nombreux films, dont Major Crime (1997), Reluctant Angel (1998) et What Katy Did (1999; v.f. La revanche de Katy), Follows tient également des rôles dans plusieurs séries télévisées populaires comme Law and Order (v.f. La loi et l'ordre), The X Files (v.f. X-Files, aux frontières du réel), CSI: Crime Scene Investigation (v.f. Les Experts ), CSI: Miami et ER (v.f. Urgences).

Follows devient une vedette en partie grâce à son association avec une autre « vedette » canadienne, Anne des Pignons verts; elle parodie d'ailleurs son personnage dans une comédie pince-sans-rire de la CBC : Made in Canada (1998-2003). Dans Open Heart (2004; v.f. À cœur ouvert), Follows joue le rôle d'une infirmière révélant les pratiques douteuses d'un médecin arrogant et négligent. Ce rôle lui vaut d'être à nouveau en nomination pour le prix Gémeaux de la meilleure actrice. En 2005, elle accepte le rôle récurrent de Janice Keneally dans la comédie de situation canadienne Robson Arms, tournée à Vancouver. Elle joue dans de nombreux films produits pour la télévision, notamment dans Shania, A Life in Eight Albums (2005), Booky Makes Her Mark (2006), Booky and the Secret Santa (2006) et Booky's Crush (2009). Megan Follows est toujours très sollicitée pour jouer dans les séries télévisées dont Cold Case, Crossing Jordan, The Border, Lie to Me, Brothers and Sisters et Heartland pour n'en citer que quelques-unes.