Mayann Elizabeth Francis, fonctionnaire, spécialiste des droits de l'homme, lieutenante-gouverneure de la Nouvelle-Écosse (née à Sydney, N.-É.). M.E.Francis, l'une des sept enfants d'un archiprêtre de la African Orthodox Church, grandit à Whitney Pier, un comté multiculturel et ouvrier de Sydney, en Nouvelle-Écosse. En tant que femme noire, Mayann Elizabeht Francis est au fait de l'inégalité et du racisme. En tant qu'agente des droits de l'homme au sein de la Nova Scotia Human Rights Commission et après l'obtention d'un diplôme en Arts de la Saint Mary's University, en 1972, elle entame l'œuvre de toute sa vie : la défense du droit à la diversité et à l'égalité. Elle passe ensuite 16 ans aux États-Unis à travailler et à parfaire son éducation. Elle y obtient en 1984 une maîtrise en administration publique.

À son retour au Canada, elle occupe divers postes en tant que haut fonctionnaire et à la direction de la Nova Scotia Human Rights Commission (1999 à 2006). Elle est ombudsman provincial (2000 à 2003) - c'est la première femme à occuper ce poste. Elle s'intéresse aux questions touchant aux droits de l'homme dans le journal Chronicle Herald, de 2004 à 2006. En 2006, M.E. Francis est nommée 31e lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse. Elle devient le premier lieutenant-gouverneur noir en Nouvelle-Écosse et seulement le deuxième au Canada (Lincoln Alexander est le premier). Elle entre en fonction le 7 septembre 2006.

Madame Francis reçoit la Médaille du jubilé de la Reine en 2002, le Harry Jerome Award en 2000 et le Silver Plaque Award de la Commission des droits de la personne de la Nouvelle-Écosse en 1974 en reconnaissance de ses contributions et de ses accomplissements.