Martin, Claire

Claire Martin, pseudonyme de Claire Montreuil (Québec, 18 avril 1914). Elle étudie chez les Ursulines de Québec puis chez les Dames de la Congrégation, à BEAUPORT. Elle obtient le Prix du Cercle du livre de France (1958) pour son premier livre, un recueil de nouvelles intitulé Avec ou sans amour. Ce recueil est suivi de deux romans, Doux-amer (1960) et Quand j'aurai payé ton visage (1962). Ses deux ouvrages autobiographiques, Dans un gant de fer (1965) et La joue droite (1966) confirment sa réputation et sont récompensés par le prix du Québec (1965), le prix France-Québec (1965) et le prix du Gouverneur général (1967). Un autre roman, Les Morts (1970), est adapté pour la scène et présenté, en 1972, au THÉÂTRE DU RIDEAU VERT. Il sera encore suivi de Love me, love me not (traduction anglaise de Avec ou sans amour, 1987). Toute la vie (1999) marque comme le couronnement de son oeuvre. L'auteur traite surtout de l'amour, de ses risques et de ses « maladies », et dénonce vigoureusement les préjugés et les conventions sociales. Ses oeuvres sont écrites dans une langue pure, finement travaillée, teintée d'une ironie subtile qui, dans son autobiographie, devient parfois acide et impitoyable.