Marion Dewar

Marion Dewar, née Bell, infirmière en santé publique, féministe, mairesse de OTTAWA et femme politique au fédéral (Montréal, 17 février 1928 - Toronto, 15 septembre 2008). Élue pour la première fois conseillère municipale à Ottawa en 1972, elle devient plus tard adjointe au maire. Défaite aux élections provinciales dans Ottawa-Ouest en 1977, elle est mairesse d'Ottawa de 1978 à 1985. Elle met, entre autres, l'accent sur l'accès du public aux débats municipaux, les logements à loyer modique et les services de garde des enfants. Elle est co-animatrice de la conférence sur les femmes et la constitution qui réclame que la Charte canadienne des droits et libertés comprenne des dispositions d'égalité des sexes. C'est au cours de son mandat à la mairie qu'Ottawa est déclarée zone dénucléarisée et offre du logement à quelque 4000 réfugiés de l'Asie du Sud-Est.

En 1985, M. Dewar est élue présidente du NOUVEAU PARTI DÉMOCRATIQUE (NPD) fédéral et presse le parti de présenter un plus grand nombre de candidates. En juillet 1987, elle remporte l'élection fédérale partielle dans Hamilton-Ouest sous la bannière du NPD, mais elle perd son siège aux élections générales de 1988. De 1989 à 1992, elle sera directrice exécutive du Conseil canadien de l'enfance et de la jeunesse et, en 1995, présidente nationale d'Oxfam-Canada, une organisation créée en 1963 s'inspirant d'Oxfam International qui cherche à réduire la pauvreté dans le monde et à créer des communautés autosuffisantes.

Au début des années 1990, M. Dewar est nommée par le gouvernement ontarien du néo-démocrate Bob RAE au Service de police régional d'Ottawa-Carleton, mais elle perd par la suite son emploi sous le gouvernement conservateur de Mike HARRIS en 1995. Elle réintègre son poste à la suite d'une décision de la cour, malgré un appel par le gouvernement conservateur.

Marion Dewar est actuellement vice-présidente de l'Institut de cardiologie et ex-présidente d'Oxfam Canada. Son fils, Paul, a été élu à la Chambre des communes en tant que député fédéral pour le Nouveau Parti démocratique en 2006.