Marilyn Brooks

 Marilyn Brooks, designer de mode (Binghamton, N.Y., 13 nov. 1932). Elle grandit et fait ses études à Détroit, au Michigan. Elle développe des habiletés en couture dès l'âge de 8 ans et entretient son intérêt pour la mode en étudiant les beaux-arts. Alors qu'elle fréquente l'Université Wayne, elle travaille comme responsable des étalages des grands magasins Franklin-Simon (1959-1961). Après ses études, elle déménage au Canada et fréquente l'École d'art et de design de l'Ontario à Toronto. Elle continue de s'intéresser à l'étalagisme et devient responsable des étalages pour John Northway & Sons (1961-1963).

Après plusieurs années dans l'industrie de la vente au détail au Canada, elle et son mari John ouvrent l'Unicorn en 1963, une boutique unique située au cœur de la zone commerciale de Toronto. Ils y vendent des vêtements pour dames, des articles ménagers et des objets uniques qui témoignent de l'esthétique excentrique de Mme Brooks. Au cours de cette période, elle lance ses propres créations et crée la première entreprise de vente au détail intégrée verticalement au Canada, ce qui lui donne le plein contrôle créatif sur sa marque.

En 1970, Marilyn Brooks incorpore sa marque, ferme l'Unicorn et ouvre une série de boutiques de vente au détail à travers le Canada qu'elle nomme Marilyn Brooks Boutiques. Rapidement, elle étend son marché aux États-Unis et ouvre son premier point de vente américain au cœur de la zone occupée par les boutiques de mode à San Francisco. Après le succès de son entreprise de vente au détail, les vêtements griffés Marilyn Brooks sont sélectionnés par plusieurs détaillants spécialisés.

Brooks est connue pour son utilisation de la transparence dans la conception des robes et pour des pièces audacieuses comme son soutien-gorge en chaîne, son pantamini en satin noir et sa combinaison en vinyle qui a fait sa marque de commerce. Sa créativité audacieuse se prolonge jusque dans les accessoires, incluant des sacs à main qui ressemblent à des tours d'horloge et à des cages à oiseaux - tous fidèles à sa passion pour la mode provocante et l'humour joyeux.

En 1970, à l'apogée de son succès, Brooks commence à explorer de nouveaux médiums. Elle élabore une série télévisée sur les ondes de Citytv intitulée Making It with Marilyn (1971-1972), elle conçoit des costumes pour The Magic Show de Doug Henning, à Toronto, et met au point une collection d'uniformes pour le pavillon de l'Ontario à Expo 1986.

Au cours de sa carrière, Marilyn Brooks dirige plusieurs initiatives afin d'attirer l'attention sur l'industrie canadienne de la mode. Elle est la présidente fondatrice du Toronto Ontario Designers (TOD) (1976) et la directrice régionale pour le Canada's Fashion Group International (1984). En 2000, elle devient la première présidente du Fashion Designers Council of Canada (FDCC) et continue à siéger comme membre à l'America's Color Marketing Group (1988). De plus, elle contribue au plan de développement économique de la ville de Toronto qui souhaite accroître l'exportation de la mode dans un projet mondial de jumelage.

Son implication dans la ville de Toronto est reconnue lorsque le maire déclare le 3 février 1988 « Journée Marilyn Brooks », honorant ainsi la désigner pour ses 25 années d'engagement dans la communauté locale du monde de la mode. De plus, en 1993, Brooks reçoit le prix de l'excellence en design de mode de la ville de Toronto.

En 2000, Brooks est faite membre de l'ORDRE DE L'ONTARIO pour sa contribution remarquable à l'industrie canadienne de la mode. Cette récompense souligne le succès de la marque Marilyn Brooks et le mentorat qu'elle offre aux jeunes talents.

Marilyn Brooks continue de s'investir activement dans plusieurs organisations philanthropiques, dont Fashion Cares, Women's College Hospital, l'Hospital for Sick Children, la Société Parkinson Canada, le sentier transcanadien, UNICEF et GRANDS FRÈRES GRANDES SOEURS DU CANADA.

En plus de ses efforts pour la collecte de fonds, Brooks est au premier plan de l'éducation dans le domaine de la mode. Elle a siégé au conseil consultatif du Seneca College et continue de siéger au conseil consultatif de l'UNIVERSITÉ RYERSON.

Aujourd'hui, Brooks vit en retrait de l'industrie de la mode dans sa maison du lac Rosseau, en Ontario, mais elle continue d'offrir son leadership en présentant des conférences pour des organisations économiques ainsi que dans des universités, collèges et écoles secondaires.