Margaret Anne Wilson Thompson, généticienne (née le 7 janvier 1920 à Northwich, Angleterre, décédée le 3 novembre 2014 à Toronto ). En 1943, elle obtient un baccalauréat ès arts de l'U. de la Saskatchewan et, en 1948, un doctorat de l'U. de Toronto, où elle étudie sous la direction de Norma Ford Walter, une pionnière de la génétique humaine. Elle fait avancer la génétique humaine par des recherches sur un éventail de désordres génétiques, en particulier la dystrophie musculaire. Elle enseigne aussi à l'U. de Western Ontario (1948-1950), à l'U. de l'Alberta (1950-1963) et à l'U. de Toronto (1963-1985), où elle supervise de nombreux étudiants des cycles supérieurs et enseigne la génétique aux étudiants en médecine.

En plus de nombreux articles scientifiques, elle a écrit un manuel scolaire très utilisé, Genetics in Medicine (1966, 4e éd. 1986), en collaboration avec son mari, James Scott Thompson (1919-1982). Elle fonde un service de consultation en génétique à l'hôpital de l'U. de l'Alberta en 1956 et se joint au personnel de l'Hospital for Sick Children de Toronto en 1963, où elle pratique jusqu'en 1988. Présidente de la Société de génétique du Canada en 1972, elle reçoit la Citation du Président en 1986 pour sa contribution exceptionnelle à la génétique. Elle est nommée membre de l'Ordre du Canada en 1987.