Livesay, Dorothy

Dorothy Livesay, poète (Winnipeg, Mb., 12 oct. 1909 -- Victoria, C.-B., 29 déc. 1996). Journaliste, nouvelliste, critique littéraire et auteure d'une autobiographie, elle est plus connue comme poète sensible et forte, capable de traiter aussi bien des questions politiques et d'intérêt publique que des émotions et des réflexions personnelles et intimes. Livesay est une poète importante au Canada durant les années 70 et 80, années très actives et productives sur le plan littéraire. Sa mère, Florence Randal Livesay, journaliste, poète et traductrice, et son père, J. F. B. Livesay, directeur général de la Presse canadienne, l'encouragent dans sa carrière littéraire dès sa première publication, Green Pitcher (1928).

Diplômée de l'U. de Toronto et de la Sorbonne, elle milite dans les mouvements de gauche pendant les années 30. Elle remporte le prix du Gouverneur général pour Day and Night (1944) et pour Poems for People (1947). Livesay reçoit une formation d'enseignante, enseigne en Rhodésie du Nord (Zambie) de 1959 à 1963 et est écrivaine résidente dans des universités. Elle publie sans relâche et son intérêt pour les droits des femmes et pour l'identité de la femme artiste s'est accru au fil des ans.

Un important recueil de sa poésie paraît en 1972 sous le titre Collected Poems: The Two Seasons. Parmi ses derniers ouvrages figurent A Public and Private Voice: Essays on the Life and Work of Dorothy Livesay (1986). Elle est nommée Officier de l'Ordre du Canada en 1987.