Lituaniens

La Lituanie est un petit pays situé sur la côte sud-est de la mer Baltique. La Lituanie, annexée par l'URSS en 1940, déclare son indépendance de l'ancienne Union soviétique le 11 mars 1990 et est reconnue indépendante en 1991. En 2004, elle adhère à la fois à l'OTAN et à l'Union européenne.

Les premiers immigrants lituaniens recensés au Canada sont des soldats ayant servi dans l'armée britannique au début du XIXe siècle. Vers la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, de nombreux Lituaniens (en majorité des ouvriers non qualifiés) émigrent au Canada pour fuir la police tsariste ou dans l'espoir d'améliorer leurs moyens de subsistance. Ils s'établissent en Nouvelle-Écosse, en Ontario et dans l'Ouest du Canada. Le recensement de 1921 fait état de 1970 personnes d'origine lituanienne au Canada; 5000 autres émigrent au cours des années 20 et 30. La plupart des premiers immigrés lituaniens trouvent du travail dans les fermes, les chemins de fer et les mines de charbon, ainsi que dans les usines de Toronto et de Montréal.

La plus grande vague d'immigration a lieu après la DEUXIEME GUERRE MONDIALE, quand des milliers de Lituaniens fuyant l'occupation soviétique se dirigent vers l'Ouest et se retrouvent dans des camps pour personnes déplacées. Près de 20 000 de ces réfugiés, qui s'appellent Dievo Paukstai (oiseaux de Dieu), arrivent au Canada. La plupart d'entre eux sont des travailleurs intellectuels très instruits, des artisans ou des artistes. Les Baltes, principalement des ESTONIENS, des LETTONS et des Lituaniens, font partie des premières personnes déplacées sélectionnées par l'immigration canadienne au cours de la Deuxième Guerre mondiale.

La Lituanie est la première république soviétique à avoir déclaré son indépendance; les responsables soviétiques n'ont pas reconnu cette proclamation avant septembre 1991 et ce n'est qu'en 1993 que les derniers soldats russes se sont retirés de Lituanie. L'immigration au Canada des Lituaniens en 1990-1991 correspond à la lutte pro indépendante de la Lituanie même si le nombre des immigrants a diminué au cours des dernières années. D'après le recensement de 2006, on compte aujourd'hui 46 690 personnes d'ascendance lituanienne au Canada (réponses uniques et multiples confondues). La plupart des Canadiens d'origine lituanienne résident en Ontario, mais ils sont nombreux à s'établir au Québec, en Alberta et en Colombie-Britannique.

Vie sociale et culturelle

Les Lituaniens se sont intégrés facilement à la société canadienne, mais ils ont préservé un fort attachement à leur identité traditionnelle grâce à de nombreuses associations et à des troupes de chant et de danse. Ils ont préservé de nombreuses traditions de chansons folkloriques comme la sutartine et utilisent toujours des instruments de musique comme le skudicani et le kankles. Plusieurs sociétés d'entraide mutuelle et des associations de la communauté se créent dans les années 1900. En 2008 la Communauté Lituanienne canadienne du Canada (CLC) établie en 1952 compte 17 sections au Canada. Son Conseil national à Toronto entretient des relations avec la Fédération mondiale lituanienne (Lithuanian World Federation). Elle publie toutes les deux semaines le Independent Lithuania (Québec) et l'hebdomadaire Lights of Homeland (Ontario). La Communauté offre aussi des cours en langue, histoire, religion et folklore lituaniens. La langue lituanien appartient à la famille des langues baltes et d'après le recensement de 2006 de Statistique Canada, 8595 personnes ont déclaré que le lituanien était leur langue maternelle (Première langue apprise). Les Lituaniens sont en majorité catholiques et il existe des églises lituaniennes partout au Canada ainsi que des groupes et des organisations confessionnels.