LeBlanc, Roméo A.

Roméo A. LeBlanc, journaliste, politicien, gouverneur général du Canada (L'Anse-aux-Cormiers, Memramcook, Nouveau-Brunswick, 18 décembre 1927 - Grande-Digue, Nouveau-runswick, 24 juin 2009). Roméo LeBlanc étudie à l'Université Saint-Joseph (aujourd'hui l'Université de Moncton) et à Paris, en France, avant d'enseigner au Nouveau-Brunswick dans les années 50. Il se joint à l'équipe de Radio-Canada en 1960, en tant que journaliste, et devient attaché de presse du premier ministre Lester Pearson en 1967. Il conserve son poste d'attaché de presse sous le gouvernement de Pierre Trudeau, jusqu'en 1971, puis retourne à l'Université de Moncton, où il occupe le poste de directeur des relations publiques. Il est élu député libéral à la Chambre des communes en 1972. Après sa réélection en 1974, il est nommé ministre d'État aux Pêcheries. À ce titre, il supervise l'expansion des eaux territoriales canadiennes, qui passent d'une limite de 12 milles à la limite actuelle de 200 milles. En 1976, il est nommé ministre des Pêches et de l'Environnement. Il est réélu en 1979, et à nouveau en 1980.

Après le court passage de Joe Clark à la tête du gouvernement, Roméo LeBlanc est à nouveau nommé ministre des Pêches et Océans en 1980, et devient ministre des Travaux publics en 1982. En 1984, il choisit de ne pas briguer les suffrages et le premier ministre Trudeau le nomme sénateur. Acadien, et parfaitement bilingue, il est nommé gouverneur général du Canada par le premier ministre Jean CHRÉTIEN en 1994, afin de succéder à Ray HNATYSHYN. Roméo LeBlanc est le premier politicien des Maritimes et le premier Canadien de descendance acadienne à occuper le poste de vice-roi. Il a été remplacé le 7 octobre 1999 par Adrienne Louise CLARKSON. La même année il a été reçu Compagnon de l' ORDRE DU CANADA. Il fut récipiendaire des nombreux doctorats honorifiques des plus prestigieuses universités de l'est du Canada.