Laumann, Silken

Silken Laumann, avironneuse (Mississauga, Ont., 1965). Elle participe à ses premiers Jeux olympiques en 1984, alors qu'elle n'a que 19 ans. Avec sa soeur, elle remporte la médaille de bronze en deux de couple poids lourd. Elle s'impose rapidement comme leader d'une nouvelle équipe d'avironneuses canadiennes (voir AVIRON) considérablement améliorée. Après une décevante septième place à la course en duo aux JEUX OLYMPIQUES de Séoul (1988), elle passe à la compétition individuelle et s'entraîne avec l'équipe masculine.

En 1991, ses victoires au championnat de la Coupe du monde et au Championnat du monde en font la première avironneuse au monde. Deux mois avant les Jeux de Barcelone (1992), son embarcation est éperonnée accidentellement alors qu'elle s'entraîne en vue d'une compétition en Europe. Laumann subit une fracture et une déchirure ligamentaire de la cheville. Elle récupère admirablement et, munie d'un appareil orthopédique, peut participer aux Jeux. Sa conquête de la médaille de bronze représente un des hauts faits les plus inspirants de ces Jeux.

En 1991 et en 1992, Laumann est nommée athlète féminine canadienne de l'année et elle reçoit le trophée Lou-Marsh, remis à l'athlète canadien par excellence, en 1991. Revenue à la compétition en 1994, elle redevient la meilleure avironneuse au monde. Elle subit un autre revers aux Jeux panaméricains tenus en Argentine, lorsqu'elle est disqualifiée pour avoir absorbé un médicament anti-grippe. Médaillée d'argent aux Jeux d'Atlanta (1996), elle annonce sa retraite peu de temps après.