Françoise-Marie de Saint-Étienne de La Tour, née Jacquelin, héroïne acadienne (France, 1602 -- fort La Tour [N.-B.], 1645). La guerre civile fait rage en Acadie en 1640 quand Françoise-Marie épouse Charles de Saint-Étienne de LA TOUR, un des deux candidats au poste de gouverneur de la colonie. Elle sera le meilleur soutien de son mari, n'hésitant pas à se rendre en France, en Angleterre et à Boston pour assurer l'approvisionnement en fournitures et en hommes pour combattre le rival de ce dernier, Charles de MENOU D'AULNAY.

En l'absence de son mari en 1645, elle prend le commandement du fort La Tour, situé à l'embouchure du fleuve Saint-Jean, quand d'Aulnay attaque. Malgré une défense énergique face à un ennemi supérieur en nombre, Mme de la Tour connaît la défaite trois jours plus tard. Elle se rend après avoir reçu de d'Aulnay l'assurance que tous seraient graciés. Toutefois, celui-ci trahit sa parole et force Mme de la Tour à assister, corde au cou, à la pendaison de la garnison. Elle meurt trois semaines plus tard.