Kurelek, William

  William (Wasyl) Kurelek, peintre, écrivain et prédicateur (Whitford, Alb., 3 mars 1927 -- Toronto, 3 nov. 1977). Influencés par Bosch et Brueghel, ainsi que par son appartenance à la prairie et son héritage UKRAINIEN et catholique romain, les tableaux réalistes et symboliques de Kurelek témoignent de sa culture historique et de sa vision de la religion. L'aîné de sept enfants, ses parents espéraient qu'il aiderait à exploiter la ferme familiale. Son manque d'aptitude pour la mécanique et son désir de devenir artiste lui attirent de sévères critiques de la part de son père. Il étudie à Winnipeg, à Toronto et à San Miguel, au Mexique. En Angleterre (1952-1959), il consulte un psychiatre et est hospitalisé en raison de graves troubles émotionnels, d'une dépression et de douleurs aux yeux. Il se convertit au catholicisme (1957), attribue sa guérison à Dieu et commence à peindre la Passion du Christ selon Saint Matthieu. Cette série de 160 tableaux est conservée au Niagara Falls Art Gallery and Museum.

Kurelek retourne à Toronto et, dès 1960, s'impose comme peintre important. Il alterne des oeuvres réalistes, témoignage de son appartenance à la prairie, avec ses tableaux didactiques. Dans les années 70, il commence à publier ses tableaux qu'il accompagne de textes simples. Ses livres pour enfants (A Prairie Boy's Winter, 1973; Lumberjack, 1974, trad. Les bûcherons, 1983; A Prairie Boy's Summer, 1975; A Northern Nativity, 1976) sont considérés aujourd'hui comme des classiques. Son autobiographie, Someone with Me (1973, édition révisée en 1980), se termine avec le récit de son mariage avec Jean Andrews (1962). Kurelek est un artiste exceptionnel, doté d'une vision idéaliste et pragmatique unique. Jérémie des temps modernes, il peint l'arrivée de l'apocalypse, justice divine exercée sur une société matérialiste et séculière.