Jiles, Paulette

Paulette Jiles, poète, romancière, dramaturge et journaliste (Salem, Mo., 1943). Après avoir étudié à l'Université d'Illinois et obtenu son diplôme en littérature espagnole, Paulette Jiles s'installe au Canada en 1969. Plusieurs de ses poèmes paraissent dans Mindscapes (1971). En 1973, elle publie Waterloo Express avant d'aller vivre dans le Nord, où elle travaille en tant que journaliste pendant 10 ans. De 1973 à 1984, elle n'écrit qu'un roman jeunesse, The Golden Hawk (1978). Celestial Navigation paraît en 1984 et lui vaut trois prix, dont le PRIX LITTÉRAIRE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL pour la poésie, en 1985. Elle retourne aux États-Unis à la fin des années 1980, mais conserve sa double citoyenneté canadienne et américaine.

Paulette Jiles publie deux romans en 1986 : The Late Great Human Road Show, un roman de science-fiction dont l'action se déroule dans un Toronto curieusement champêtre après l'explosion d'une bombe, et Sitting in the Club Car Drinking Rum and Karma Cola, une parodie des films policiers. Ces ouvrages de fiction lui permettent de donner libre cours à son imagination débordante, ainsi qu'à son sens du comique et rappellent certains passages en prose de Celestial Navigation.

La poésie de Jiles est philosophique, ironique, pleine d'esprit et fait preuve d'une grande perspicacité en ce qui concerne les émotions. Avec The Jesse James Poems (1988), Jiles enrichit la tradition canadienne du long poème documentaire. De plus en plus connue, en 1988, elle fait la une d'un numéro spécial de The Malahat Review, qui lui est consacré ainsi qu'à Diana Hartog et Sharon THESEN. La même année, Gordon Lish, le rédacteur en chef très influent de The Quarterly, la remarque comme faisant partie des auteures américaines pleines d'avenir et la recrute en qualité de rédactrice pour sa revue.

Blackwater (1988) contient une sélection de poèmes déjà publiés de Paulette Jiles ainsi que la nouvelle A Manual of Etiquette for Ladies Crossing Canada by Train. Dans Cousins (1992), elle présente une enquête littéraire non romanesque sur sa famille étendue au Missouri. Parmi ses autres œuvres non romanesques figure North Spirit : Travels Among the Cree and Ojibway Nations and Their Star Maps (1995), un mémoire de ses expériences en tant que journaliste et communicatrice dans le nord de l'Ontario. Toujours en 1995, elle publie Flying Lessons : Selected Poems.

Paulette Jiles est acclamée par la critique pour ses œuvres de fiction inspirées de l'histoire américaine. L'histoire de son livre à succès, Enemy Women (2002), se déroule dans une prison de Saint-Louis pour les criminels aliénés pendant la guerre de Sécession. Enemy Women remporte le prix Rogers Writers' Trust Fiction et le Willa Cather Literary Award for Historical Fiction de l'Amérique. L'histoire du roman Stormy Weather (2007) prend place pendant la Dépression dans une vieille ferme située dans l'est du Texas, où une mère récemment devenue veuve tente tant bien que mal de subvenir aux besoins de ses trois jeunes filles.