Janson, Astrid Dora

Astrid Janson, scénographe (Cappel, Wesphalia, Allemagne, 9 juin 1947), a réalisé des créations pour le théâtre, la télévision, l'opéra et la danse. Elle obtient un B.A. en philosophie de la Waterloo Lutheran University (1969) et une maîtrise ès arts en scénographie de l'U. de la Colombie-Britannique (1972), puis commence sa carrière professionnelle en concevant les costumes pour le Toronto Dance Theatre, le Global Village et le Theatre Compact. Sa collaboration artistique avec Toronto Workshop Productions (TWP, 1974-1982) l'amène à créer des décors qui ont marqué, comme le cube en plexiglas pour Can't Get Here from There (1975) et une fausse piste de hockey sur glace pour Les Canadiens (1977). Pour le spectacle de cabaret, Ten Lost Years (1974), dont l'action se situe à l'époque de la dépression, elle crée des costumes que le public reconnaît instantanément et qui restent flexibles dans leur utilisation. Le spectacle fait une tournée au Canada et en Europe. Les lectures de Janson, empreintes de sensibilité, et sa capacité de travailler en collaboration pour réaliser une œuvre dramatique caractérisent son approche en matière de décor.

Elle réalise des décors pour le Shaw Festival, le Grand Theatre, le Canadian Stage (et son prédécesseur, CentreStage), le Tarragon Theatre, le Young People's Theatre, le Banff Centre for the Arts, le Nightwood Theatre, l'Ecclectic Music Theatre, la Compagnie d'opéra canadienne et la Soulpepper Theatre Company de Toronto. Elle a aussi créé des décors pour le Ballet de l'Opéra de Paris, la Philadelphia Opera Company et l'école de musique de l'U. du Michigan.

Son travail de conception au Tom Patterson Theatre (festival de Stratford) est particulièrement frappant par l'utilisation articulée et précise qu'elle fait de l'avant-scène en pointe de flèche de 40 pieds, comme en témoignent des productions telles que A Long Day's Journey Into Night (1994, 1995, 1998) et The Stillborn Lover (1998). La claustrophobie dans Journey est accentuée par le télescopage des lignes de visée vers un escalier du deuxième étage encadré par des murs de tulle et par la teinte du décor qui prend la couleur de la poussière. Dans l'Avon Theatre, le décor de Janson pour The Seagull de Chekhov (2001) allie les textures des costumes à des pièces de décor minimales pour produire un effet saisissant.

Certains de ses décors sont remarquables en tant que sculptures autonomes dialoguant avec l'éclairage. Parmi les matériaux utilisés, on trouve des caisses de lait pour Refugees (TWP, 1979) et du treillis métallique pour créer une énorme moustiquaire dans Passion (Canadian Stage, 1997). Elle utilise une étoffe drapée dans The Miracle Worker (Grand Theatre, 1994) et des murs de tulle dans The Glass Menagerie (Tarragon, 1999) pour créer un effet diaphane. À l'occasion, la scénographie devient un acteur actif, comme dans Molly Sweeney (Canadian Stage, 1998) dans lequel les extrémités du décor se retroussent imperceptiblement pendant le spectacle. Pour Le Magicien d'Oz (Marlene Smith Productions, 1990), le costume porté par le chœur sert de décor dans certaines scènes.

Pour la danse, elle transforme le corps des interprètes en sculptures dans des œuvres comme Incognito (Desrosiers Dance Theatre, 1988) et The Firebird Suite (Royal Winnipeg Ballet, 1982). Depuis 1993, ses costumes de virtuose pour les épisodes de VideoCabaret ont toujours été des parodies incisives des symboles de la culture canadienne, parfaitement adaptés à un jeu rapide et continu.

En dehors du théâtre, mais en étroite relation avec son travail en tant que scénographe, elle a aussi été responsable de Reflections, une installation représentant l'histoire de l'Ontario à Expo 86, et du design du Musée royal de l'Ontario (1998).

Pour son œuvre, elle a remporté plusieurs prix, dont huit Dora Mavor Moore Awards. En 1980, elle reçoit le Toronto Drama Bench Award pour sa contribution remarquée au théâtre canadien, puis en 2001, le Silver Ticket Award du Toronto Theatre Alliance pour son apport exceptionnel au théâtre de Toronto. Janson est membre de l'Association des designers canadiens.