Jane Ash Poitras

Jane Ash Poitras, peintre, graveuse d'art, écrivaine (Fort Chipeywan, Alb., 1951). Elle obtient un B. Sc. de l'UNIVERSITÉ DE L'ALBERTA en 1977, participe à un programme de gravure et de dessin à Yale en 1982 et obtient un baccalauréat en beaux-arts pour la gravure du Département d'art et de design de l'U. d'Alberta en 1983. Elle obtient une maîtrise en beaux-arts pour la gravure de la School of Painting and Sculpture de l'U. Columbia en 1985.

Au début, Poitras se consacre à des eaux-fortes qui révèle sa formation scientifique, mais la confiance et la capacité d'introspection qu'elle acquiert lors de son séjour à Columbia transforment son oeuvre. Inspirée par les théories de la couleur de Han Hofmann, Kandinsky et d'autres, elle commence à introduire des références autochtones dans ses peintures fortement expressionnistes. Les oeuvres les plus achevées de Poitras combinent une sensibilité aux tendances contemporaines de l'art occidental à une compréhension pénétrante de l'histoire et de la culture autochtones. Ses oeuvres récentes contiennent souvent un texte et des images photographiques servant à souligner son profond sentiment d'appartenance à ses racines cries et sa participation active à la culture contemporaine dominante par son art, son écriture et son enseignement.

Les expositions solos de Poitras comprennent Sweat Lodge Etchings, organisée par le Musée d'anthropologie de l'UNIVERSITÉ DE LA COLOMBIE-BRITANNIQUE en 1987; Americas, au pavillon de l'Andalousie à Expo 1992, à Séville; Who Discovered the Americas? organisée par la Thunder Bay Art Gallery en 1992; et Consecrated Medicine, une exposition itinérante également organisée par la Thunder Bay Art Gallery en 2004. Tout en participant à deux grandes expositions du MUSÉE CANADIEN DES CIVILISATIONS, In the Shadow of the Sun en 1988 et Indigena en 1992, elle expose dans d'importants collectifs à Brooklyn, Los Angeles, Vancouver, Phoenix, Toronto et Montréal.