Itani, Frances

Frances Itani, romancière, nouvelliste, poète (Belleville, Ont., 25 août 1942). Après avoir étudié, pratiqué et enseigné les soins infirmiers pendant des années, Frances Itani suit un cours de création littéraire avec W. O. MITCHELL et décide d'écrire à temps plein. Parmi ses premières œuvres figurent trois minces recueils de poésie, No Other Lodgings (1979), Rentee Bay (1983) and A Season of Mourning (1988), un conte pour enfants, Linger by the Sea (1979) et des nouvelles, un genre qui lui reste cher pendant toute sa carrière d'écrivaine.

Dans l'introduction de Poached Egg on Toast (2004), un recueil représentatif de ses nouvelles de fiction, Frances Itani écrit : « Peu importe l'histoire, c'est à la condition humaine que je m'intéresse, cette gamme toujours surprenante de luttes et de délices qui constituent le comportement humain » (traduction libre). Son œuvre est caractérisée par un ton détaché et uniforme et un intérêt particulier pour les gens ordinaires et les événements du quotidien. Deux recueils de nouvelles paraissent en 1989. Le premier, Pack Ice, a pour cadre l'Île-du-Prince-Édouard, où elle retourne fréquemment et où, à ses dires, elle écrit le mieux. Ces histoires ont un lien profond avec le paysage physique et son effet sur une série de personnages stéréotypés, mais sympathiques. Le deuxième, Truth or Lies, dont l'action se déroule dans divers endroits au Canada et à l'étranger, met en évidence de façon constante la nature problématique des relations humaines. Un autre recueil de nouvelles, Man without Face, voit le jour en 1994. Solitude, mariages troublés, toxicomanie, guerre et emprisonnement constituent la trame de ces histoires. Deux des principales histoires sont la nouvelle titre, qui traite de l'effet d'un père alcoolique sur une famille, et Flashcards, qui traite de l'INTERNEMENT des familles japonaises vers l'intérieur de la Colombie-Britannique pendant la Deuxième Guerre de mondiale.

L'incursion la plus complexe de Frances Itani dans le genre de la nouvelle est Leaning, Leaning over Water (1998), « un roman en dix nouvelles » qui parle de la vie des membres d'une famille troublée du Québec rural des années 1950. C'est surtout le portrait de l'effet d'une perte familiale sur deux sœurs et des plaisirs et peines de l'enfance et de l'adolescence.

Frances Itani est surtout connue pour son roman Deafening (trad. Une coquille de silence), qui reçoit beaucoup d'éloges lors de sa publication en 2003. Rigoureusement documenté et rédigé au cours de six années, c'est l'histoire de paysages sonores contrastants. L'héroïne, Grania O'Neill, est rendue profondément sourde par la scarlatine à l'âge de 5 ans. Son enfance et son éducation à Deseronto, en Ontario, au début du XXe siècle et l'évolution de sa relation avec un homme, Jim Lloyd, qui, lui, entend, sont décrits de manière touchante. Le couple se marie peu de temps avant le départ de Jim pour les tranchées de la Première Guerre mondiale. Le silence perpétuel dans lequel vit l'héroïne contraste avec le thème de l'assaut intense contre les sens que doit subir son mari, brancardier. La douleur de la séparation et de la perte des amis et de la famille qu'ils doivent vivre tous les deux est dépeinte de manière émouvante et traitée avec subtilité. Le roman est inspiré de la vie de la grand-mère d'Itani, devenue sourde à l'âge de 18 mois et avec qui l'auteure avait une relation intime. Une coquille de silence reçoit le prix du meilleur livre du Commonwealth en 2004 (région des Caraïbes et du Canada) et a été candidat au concours Canada Reads de la CBC en 2006. Il est publié dans plus de 20 pays et traduit en plusieurs langues.

En 2007, Frances Itani publie Remembering the Bones, un roman qui raconte les expériences de la vie d'une Ontarienne de 80 ans, qui se les remémore pendant qu'elle git dans un ravin après un accident d'auto. La préoccupation d'Itani pour les rythmes, les expériences et les émotions de la vie ordinaire y transparaît encore fortement.