Hogg-Priestley, Helen Battles

 Helen Battles Hogg-Priestley, née Sawyer, astronome (Lowell, Massachussetts, 1er août 1905 -- Toronto, 28 janv. 1993). En 1930, elle épouse le Dr F.S. HOGG (décédé en 1951) puis, en 1985, elle épouse le professeur F.E.L. Priestley. Elle amorce sa recherche de troisième cycle dans le domaine des amas sphériques d'étoiles et des étoiles variables qu'ils contiennent. En 1931, elle reçoit un doctorat en ASTRONOMIE de l'U. Radcliffe avant de se joindre au corps enseignant de l'U. de Toronto en 1936. En 1976, elle est nommée professeur émérite.

Hogg travaille aux observatoires de Victoria (Colombie-Britannique), de Tucson (Arizona) et de Richmond Hill (Ontario), et elle devient une experte sur le plan mondial dans son champ de spécialisation en plus de recevoir de nombreuses récompenses, dont le titre de Compagnon de l'Ordre du Canada, le prix Annie J. Cannon de l'American Astronomical Society (1949) et la Rittenhouse Silver Medal (1967). En 1985, la ville de Toronto lui décerne le Award of Merit, et elle reçoit la Sandford Fleming Medal du Royal Canadian Institute.

Hogg est reconnue pour la clarté de ses exposés tant en classe qu'à la radio ou à la télévision. Elle écrit également de nombreux articles érudits et le populaire ouvrage The Stars Belong to Everyone (1976). Pendant 30 ans, elle écrit une chronique hebdomadaire dans le Toronto Star. En reconnaissance de sa contribution à la vulgarisation de l'astronomie, elle est la première Canadienne à se voir décerner le Klumpke-Roberts Award (1983). L'astéroïde n ° 2917 est nommé Sawyer Hogg en son honneur.