Haynes, Elizabeth Sterling

Elizabeth Sterling Haynes (née Elizabeth Sterling), metteure en scène, spécialiste en théâtre éducatif et communautaire (Seaham Harbour, Angl., 7 déc. 1897 -- Toronto, 26 avril 1957). Fille aînée d'un pasteur méthodiste anglais, Haynes obtient un baccalauréat ès arts à l'U. de Toronto en 1920 et joue sous la direction de Roy Mitchell pendant la saison inaugurale du HART HOUSE Theatre (1919-1920). Elle est fortement influencée par la volonté de Mitchell de créer un théâtre expérimental canadien et par son approche charismatique de l'enseignement et de la mise en scène. À l'instar de Mitchell, Haynes sait synthétiser et adapter efficacement, à un milieu précis, les multiples tendances théâtrales tant canadiennes qu'étrangères. Elle travaille surtout dans le milieu du théâtre de l'Ouest canadien alors en pleine évolution, mais aussi dans celui du Canada atlantique.

Après s'être installée à Edmonton en 1922, avec son mari dentiste, Haynes s'affirme d'abord comme une actrice et metteure en scène talentueuse. Elle est, entre autres, metteure en scène invitée à la Dramatic Society de l'U. de l'Alberta (1923-1924, 1927-1932), membre fondatrice de l'Alberta Drama League (1929) et la première directrice artistique du Edmonton Little Theatre de 1929 à 1932 (voir MOUVEMENT DU THÉÂTRE AMATEUR). En 1932, Haynes est la première spécialiste en théâtre régional engagée par le département des cours de perfectionnement de l'U. de l'Alberta et ne tarde pas à se faire une réputation d'enseignante novatrice. De 1932 à 1937, elle voyage partout en Alberta où elle remplit les fonctions de juge dans des festivals, donne des ateliers et des conférences, et fournit des conseils pour la production de pièces dans les écoles et les localités.

Haynes élargit son public par le biais d'émissions radiophoniques à CKUA, de brochures, de pièces et de livres distribués par l'entremise de la bibliothèque du département de l'Extension de l'enseignement. Par ailleurs, la Banff School of Fine Arts (voir BANFF CENTRE), qu'elle fonde en 1933 en collaboration avec E.A. CORBETT, divulgue ses idées sur le théâtre et l'éducation dans l'Ouest canadien. Elle se fera aussi connaître dans l'Est canadien quand le ministère de l'Éducation du Nouveau-Brunswick retiendra ses services pour superviser le théâtre et la littérature dans son nouveau programme d'éducation (1937-1938).

Haynes apporte un soutien considérable au théâtre d'Edmonton dans les années 40 et 50, en particulier au tout nouveau département de théâtre de l'U. de l'Alberta. Sa mauvaise santé limite cependant de plus en plus ses activités, et elle meurt en 1957 à l'âge de 59 ans, peu après son retour en Ontario. Depuis 1988, la ville d'Edmonton rend hommage à ses 30 années de travail dans le domaine du théâtre en Alberta en distribuant chaque année les prix de théâtre « Sterling », ainsi nommés en son honneur.