Graydon Nicholas

Graydon Nicholas, avocat, conférencier, juge, lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick (Tobique, N.-B., 1946). De descendance malécite, Graydon Nicholas réalise des avancées majeures dans les domaines du droit et de la fonction publique. Premier Autochtone du Canada atlantique à obtenir un diplôme en droit et à être nommé juge du Nouveau-Brunswick, Nicholas est également le premier Autochtone à accéder au poste de lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick. Après une naissance difficile, provoquée deux mois trop tôt par une chute de sa mère dans les eaux gelées de la rivière Tobique, Nicholas grandit dans la réserve indienne Tobique du Nouveau-Brunswick. Pendant ses premières années scolaires, il souffre de troubles d'apprentissage et a de la difficulté à apprendre l'anglais en tant que langue seconde. Après avoir fait ses études secondaires, Nicholas déménage à Antigonish, en Nouvelle-Écosse, pour suivre des cours à l'UNIVERSITÉ ST. FRANCIS XAVIER, où il obtient un baccalauréat en science. Il reçoit ensuite sa licence en droit de l'UNIVERSITÉ DU NOUVEAU-BRUNSWICK en 1971 puis, en 1974, une maîtrise en travail social de l'UNIVERSITÉ WILFRID LAURIER.

Après ses études, Nicholas accepte un emploi à l'Union of New Brunswick Indians (Union des Indiens du Nouveau-Brunswick), au sein duquel il occupe différents postes pendant douze ans, entre autres, celui de président de 1980 à 1988. En 1989, il est nommé président de la Chaire d'études autochtones de l'Université St Thomas où il est également professeur à temps partiel. Ce faisant, Nicholas continue à pratiquer le droit et à être actif au Barreau du Nouveau-Brunswick, au sein de l'Association du Barreau autochtone et de l'Association du Barreau canadien. Le 31 mai 1991, il a l'honneur de devenir le premier Autochtone à être nommé juge à la magistrature du Nouveau-Brunswick. À cette époque, il est également cofacilitateur du groupe de travail sur les questions autochtones du Nouveau-Brunswick, qui a pour mission de proposer des solutions aux conflits de droits d'exploitation forestière dans la province. En tant que membre actif de la communauté chrétienne autochtone, Nicholas donne des conférences en théologie à la Vancouver School of Theology et dans le cadre du programme Native Ministries Consortium. Le 30 septembre 2009, Graydon devient le 30e lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick. Il est le premier Autochtone à avoir l'honneur d'accéder à ce poste.

Nicholas est récipiendaire de nombreux prix et honneurs pour sa contribution remarquable à la vie publique, dont la médaille de la paix du YMCA de Fredericton, le prix de la Commission des droits de la personne du Nouveau-Brunswick, la Médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération du Canada et le prix Greenblatt-Shore Distinguished Graduate de la Faculté de droit de l'Université du Nouveau-Brunswick. Nicholas reçoit également des diplômes honorifiques en droit de l'Université St. Francis Xavier et de l'Université Wilfrid Laurier.