Grant Fuhr, joueur de hockey (Spruce Grove, Alberta, 28 septembre 1962). Grant Fuhr, l'un des meilleurs gardiens de but de l'histoire de la ligue nationale de hockey, a fait partie de la formation exceptionnelle des Oilers d'Edmonton dans les années 80. C'est avec les Cougars de Victoria de la Ligue de hockey de l'Ouest qu'il amorce sa carrière professionnelle en 1980, étant nommé dans la première équipe d'étoiles les deux saisons où il joue avec eux. En 1981, les Oilers le choisissent en première ronde, ce qui marque le début de son séjour de dix années dans la brillante équipe.

Remarquable gardien de but de « l'équipe de rêve » des Oilers, constituée de grandes vedettes comme Wayne Gretzky, Mark Messier et Glenn Anderson, Grant Fuhr aide les Oilers à remporter cinq coupes Stanley en sept saisons (1983-1984, 1984-1985, 1986-1987, 1987-1988 et 1989-1990). En plus de ses multiples victoires et blanchissages, il récolte 14 points en une saison (1983-1984), un record dans la LNH. C'est en 1987 qu'il connaît sa meilleure saison; il remporte en effet 40 victoires, ce qui lui vaut de gagner le trophée Vézina et de se classer derrière Gretzky pour le trophée Hart, remis au joueur jugé le plus utile à son équipe.

En 1991, Grant Fuhr, comme bon nombre de ses coéquipiers des années 80, est échangé aux Maple Leafs de Toronto, dans le cadre d'une transaction historique concernant sept joueurs des Oilers. Son séjour chez les Leafs est cependant de courte durée; il est échangé en 1993 aux Sabres de Buffalo. Ne parvenant toujours pas à s'adapter après le succès connu avec les Oilers, il est encore échangé, cette fois aux Kings de Los Angeles (1994). Il connaît de nouveau le succès avec les Blues de St-Louis (1995), et nombre de ceux qui croyaient que ses belles années étaient derrière lui sont surpris de voir que sa capacité à s'intégrer à sa nouvelle équipe lui fait retrouver le style et la ténacité qui l'avaient caractérisé par le passé. En 1995-1996, sa première saison avec l'équipe, Grant Fuhr joue 79 parties (dont 76 consécutives, un record pour une seule saison). Son succès se poursuit pendant les séries éliminatoires, mais sa saison est écourtée par une blessure reçue lors d'une partie contre les Leafs. Cette blessure continue à faire souffrir Grant Fuhr au cours des saisons suivantes et il commence à jouer moins souvent; il finit par être échangé encore une fois. En 1999, il se joint aux Flames de Calgary afin d'enseigner à de jeunes gardiens de but et de les inspirer. Avec les Flames, il franchit une étape clé pour un gardien de but de la LNH, en remportant la 400e victoire de sa carrière dans une partie contre les Panthers de la Floride, le 22 octobre. Un an après, en 2000, il annonce sa retraite et, en 2003, il est admis au Temple de la renommée du hockey.