Erica Durance

Erica Durance, actrice et productrice (née le 21 juin 1978 à Calgary, en Alberta). Actrice d’ascendance canadienne-française, à la fois urbaine, raffinée et d’un abord facile, Erica Durance est élevée dans une ferme d’élevage de dindes à Three Hills, en Alberta, par un père camionneur et une mère bibliothécaire. Elle est connue pour avoir incarné la jeune Lois Lane dans la série télévisée Smallville (2002–2011), sur la WB, et Dre Alex Reid dans la série Saving Hope (2012–2013), sur CTV.

Débuts

Erica Durance reçoit une formation classique de chanteuse et se produit dans des chœurs et comédies musicales d’amateurs. Mariée peu après ses études secondaires, elle déménage avec son conjoint à Vancouver pour y poursuivre sa carrière d’actrice. Elle joue d’abord dans des publicités, puis tient de petits rôles dans des séries télévisées et des films sortis directement en DVD avant d’obtenir un second rôle dans le film d’horreur House of the Dead (2003), d’Uwe Boll. Pour ses premiers rôles, elle est connue sous le nom d’Erica Parker, mais reprend son nom de jeune fille en 2004, après avoir divorcé de son premier mari en 1999.

Les portes commencent à s’ouvrir à elle lorsque l’agent et découvreur de mannequins Jeff Palffy la remarque. Sa carrière décolle en 2004, lorsqu’elle obtient des rôles dans The Chris Isaak Show, Tru Calling, Andromeda et Stargate SG-1, et culmine avec le rôle de Lois Lane dans Smallville. Sur le tournage Stargate SG-1, elle fait la rencontre de son second mari, David Palffy, frère de son imprésario, Jeff Palffy, et fondateur du Yaletown Actor’s Lab. Acteur et professeur d’art dramatique, David travaille avec elle pour affiner sa technique d’actrice et l’épouse en 2005.

Vers la célébrité

Grâce à son rôle dans les huit saisons de la série Smallville, qui raconte l'entrée dans l'âge adulte du jeune Clark Kent et d’autres personnages de Superman, Erica Durance est adulée des admirateurs. Elle figure régulièrement sur la couverture des magazines masculins et dans les listes des « femmes les plus attirantes du monde ». À l’affiche du film de science-fiction à suspense The Butterfly Effect 2 (2006), elle accède au statut de vedette grâce à une succession de téléfilms, dont I Me Wed (2008), distribué par Lifetime Movie Network, qui lui vaut une nomination au prix Gemini de la meilleure interprète de téléroman ou de minisérie, et Beyond Sherwood Forest (2009), dans lequel elle joue le rôle de Maid Marian.

Elle se moque de son image de bande dessinée et d'idole des hommes en interprétant le rôle d’une femme convaincue d’être Wonder Woman dans un épisode de la série de David E. Kelley Harry’s Law. Elle produit ensuite, en guise d’autopromotion, la télésérie médicale surnaturelle Saving Hope, dont la première saison est diffusée à la fois sur CTV au Canada et sur NBC aux États-Unis, ce qui vaut à Erica Durance une nomination aux prix Écrans canadiens (anciennement Gemini) pour un premier rôle.