Ellen Page, actrice (Halifax, 21 février 1987). Ellen Page fait ses études à la Shambhala School de Halifax. Il lui faut environ dix ans pour devenir une vedette du cinéma, de ses débuts à la Neptune Theatre School de sa ville natale à son rôle dans le film Juno (2007; v.f. Juno), qui lui vaut des mises en nomination aux Oscars et aux prix Golden Globe.

En 1997, Ellen Page joue dans son premier film, Pit Pony, un film réalisé pour la télévision qui relate l'histoire d'une fillette dans une petite ville minière de la région du Cap-Breton et qui se transforme en série télévisée de la SRC de 1999 à 2001. Adolescente et jeune adulte, l'actrice participe surtout à des projets canadiens. Parmi ses prestations les plus marquantes, signalons le rôle de la fille de M. Lahey, un alcoolique obsédé par les excréments dans la série télévisée Trailer Park Boys, en 2001 et 2002. Ellen Page apparaît également dans la populaire série de science-fiction ReGenesis et tient des rôles importants dans trois productions théâtrales majeures : Marion Bridge (2002), une pièce de Wiebke von Carolsfeld qui obtient beaucoup de succès, la comédie Wilby Wonderful (2004), de Daniel MacIvor et The Tracey Fragments (2007), une œuvre innovatrice de Bruce McDonald, un réalisateur canadien chevronné.

La carrière d'Ellen Page aurait pu s'en tenir à la régularité de rôles télévisés et d'incursions dans le cinéma indépendant, mais des rôles principaux dans Mouth to Mouth (v.f. Rebelle adolescence), d'Alison Murray, et dans Hard Candy (v.f. Dur à croquer), de David Slade, placent la barre plus haut.

Dans Rebelle adolescence, une coproduction germano-britannique, Ellen Page joue une fille gothique troublée qui s'acoquine avec les membres d'un culte anarchiste en Europe. Dans Hard Candy, un thriller américain, elle joue une adolescente de quinze ans qui se sert d'Internet pour tendre un piège à un homme soupçonné de pédophilie. La prestation de Page, qui conduit Brett Ratner, le réalisateur de Hollywood, à lui donner le rôle de Shadowcat dans X-Men: The Last Stand (2006; v.f. X-Men : l'affrontement final) la mène sur un parcours troublant allant de l'adolescente précoce, mais innocente, à l'ange de vengeance qui entend bien castrer ses victimes.

Malgré l'échec commercial de Hard Candy, Ellen Page joue par la suite dans un film américain indépendant qui bat des records. Réalisé en Colombie-Britannique par Jason Reitman, un Montréalais d'origine, d'après le scénario original - récompensé aux Oscars - de l'ancienne danseuse nue Diablo Cody, Juno nous présente Page comme une adolescente adorablement déjantée qui décide de trouver les bons parents pour son enfant à naître.

Dans cette comédie singulière, elle incarne avec bonheur un personnage anticonformiste bienvenu à une époque où l'on voue un culte au prestige. Sa petite stature, son look « capuchon et espadrilles » et son côté mignon sans artifice semblent loin des vedettes aux vies débridées de la génération iPod. Le personnage qu'elle crée, encore dans l'enfance mais incroyablement mûr dans son expression orale, peut être représentatif de l'adolescence tout en étant unique.

Dans la foulée de Juno, Ellen Page interprète la fille d'un professeur de collège dissolu (Dennis Quaid) dans Smart People (2008) et, un an plus tard, elle personnifie une reine de beauté qui se met à la course de patins à roulettes dans Whip It (2009; v.f. Ça roule) aux côtés de Drew Barrymore, qui effectue ses premières armes en réalisation.

Super (2010) est une parodie délibérément excentrique dans laquelle Page joue avec esprit une femme vulgairement costumée en Robin, ou son pendant féminin, aux côtés de Rainn Wilson sous les traits d'un aspirant superhéros. Sorti la même année, Peacock est un thriller qui se déroule dans une petite ville américaine. En 2010, dans Inception (v.f. Origine), un film à grand déploiement hautement considéré et qui connaît un grand succès, Page se retrouve, aux côtés de Leonardo DiCaprio, dans la peau d'une architecte qui conçoit un labyrinthe mental pour une équipe d'envahisseurs d'esprit.

À la télévision, elle anime Saturday Night Live et est porte-parole pour Cisco Systems, pour qui elle apparaît dans des publicités saugrenues tournées en Nouvelle-Écosse.

Ellen Page a reçu différents prix : un prix Gemini, en 2004, pour son rôle dans l'émission télévisée pour enfants Mrs. Ashboro's Cat (v.f. Le chat fantôme) et, en 2005, celui de la meilleure actrice de soutien pour son rôle dans ReGenesis. Elle a remporté le prix Film Independent's Spirit, en 2008, pour le meilleur premier rôle féminin dans Juno, et c'est avec une simplicité désarmante qu'elle endosse le statut d'icône que ce film lui a conféré.