Effondrement du pont Second Narrows

Le 17 juin 1958, deux travées du pont Second Narrows en construction se sont effondrées dans l'inlet Burrard, tuant 19 hommes. Cela reste le pire DÉSASTRE de l'histoire de VANCOUVER.

Faits en bref sur le pont

Nom officiel : Ironworkers Memorial Second Narrows Crossing

Nom commun : pont de Second Narrows

Enjambe : l'inlet Burrard, à Vancouver

Type de pont : cantilever

Longueur : 1292 mètres. La travée centrale de 335 mètres est la plus longue de celles de tous les ponts cantilever du Canada après celle du pont de Québec, qui est de 549 mètres; c'est la 15e plus longue au monde.

Durée de construction : de février 1956 au 25 août 1960 (inauguration)

Autres : le pont fait partie de la route Transcanadienne

Histoire du pont Second Narrows

Le premier PONT enjambant le Second Narrows de l'inlet Burrard est terminé en 1925. Il permet aux voitures et aux trains de traverser, mais c'est un pont basculant (pour permettre le passage des navires, le tablier est levé et abaissé à l'aide de contrepoids) et des complications en découlent. Plusieurs navires le heurtent : le cargo Eurana en 1927, le Norwich City en 1928 et le Losmar en 1930. En septembre 1930, le Pacific Gatherer se coince dessous et en arrache la travée centrale. Le pont est vendu au gouvernement provincial en 1933, réparé et rouvert en 1934 après le remplacement de la travée basculante par une travée levante. Les interruptions de la circulation sur ce pont sont légendaires. Par exemple, en 1952, 28 000 bateaux sont passés sous le pont; il a donc fallu le lever plus de 5000 fois. (Un pont levant plus important a été construit juste à l'est du pont original en 1968, et le vieux pont a été démoli en 1970.)

Diverses possibilités sont envisagées, dont une route sur digue, pour régler le problème de circulation, qui empire. Mais le gouvernement provincial se décide pour un nouveau pont à Second Narrows; il sera situé juste à l'ouest du vieux pont. C'est Swan Wooster Engineering Co. Ltd qui le conçoit. La construction aura une superstructure en cantilever et sa chaussée sera soutenue par de l'acier. La construction des piles est confiée à Kiewit-Raymond et c'est Dominion Bridge Company qui est responsable de l'acier. Cette dernière entreprise a déjà construit bien des bâtiments connus de Vancouver, dont l'hôtel Vancouver, le pont Patullo et le pont LIONS GATE. Murray McDonald est l'ingénieur-conseil chargé du pont.

Effondrement du pont Second Narrows

Le 17 juin 1958, peu de temps avant la fin de la journée de travail, le pont s'effondre. Vers 15 h 40, des monteurs de charpentes métalliques à l'œuvre à 40 mètres au-dessus de l'eau entendent un bruit horrible alors que la travée 5 s'écrase dans le canal en une masse d'acier enchevêtrée. La force d'impulsion disloque les colonnes de la pile 14, ce qui entraîne la perte d'appui de la travée 4, qui tombe à la mer. Soixante-dix-neuf ouvriers tombent. Les dix-neuf morts sont quatorze monteurs de charpentes métalliques, trois ingénieurs, un peintre et, quelques jours plus tard, un plongeur professionnel qui se noie en tentant de récupérer un corps. Vingt autres hommes sont gravement blessés.

Après le désastre, une Commission royale a conclu que les raisons de l'effondrement étaient complexes; il y aurait eu une erreur de calcul sur un ouvrage provisoire de support. (Ce genre de structure est enlevé une fois que la travée atteint la pile suivante et repose sur quelque chose.) La conception de l'ouvrage provisoire de la travée 5 avait été faite par l'ingénieur John McKibbin, qui avait commis plusieurs erreurs que n'a pas relevées l'ingénieur en chef, Murray McDonald. L'historien du désastre, Eric Jamieson, a fait remarquer, cependant, que le rôle de McKibbin dans l'effondrement n'était qu'un des facteurs en cause, les autres étant une qualité douteuse de l'acier et un certain laxisme des procédures d'ingénierie. McKibbin a été tué dans l'accident.

Ironworkers Memorial Second Narrows Crossing

Le nom officiel d'Ironworkers Memorial Second Narrows Crossing a été donné au pont en 1994, en hommage à tous les travailleurs qui ont perdu la vie pendant sa construction (et à 4 autres). Le 17 juin 2008, 50e anniversaire de l'effondrement, les monteurs de charpentes métalliques et WorkSafeBC se sont associés pour honorer la mémoire des travailleurs disparus au cours d'une cérémonie. D'autres hommages ont été rendus à ces derniers, dont une chanson composée par « Stompin » Tom Connors, The Bridge Came Tumbling Down, une ballade de Jimmy Dean, Steel Men, et le recueil de poésie de Gary Geddes, Falsework.

Voir aussiNORTH VANCOUVER.