Eberhard Heinrich Zeidler, architecte (Braunsdorf, All., 11 janv. 1926). Il est le représentant canadien le plus prospère de la technologie comme thème central de sa conception architecturale. Formé au Bauhaus, à Weimar, en Allemagne, et à la Technische Hochschule de Karlsruhe, en Allemagne, Zeidler immigre au Canada en 1951. Il se joint à Blackwell and Craig à Peterborough, en Ontario, et ensuite fonde le cabinet Zeidler Roberts Partnership/Architects, maintenant installé à Toronto. Zeidler Roberts est aujourd'hui une multinationale, avec des bureaux à Washington, DC; en Floride; à Londres, en Angleterre; et à Berlin, en Allemagne.

Les thèmes technologiques que présentent les réalisations de Zeidler comprennent les services de charpente et les services mécaniques (en particulier les gaines de climatisation apparentes) et les systèmes mobiles et de communication. Le Health Sciences Centre (1972) de l'U. McMaster combine des modules de construction aux formes géométriques régulières, caractérisés par des tours vitrées de service et de circulation, des fermes en acier apparent de l'intérieur, des gaines et un système automatique de livraison de matières qui créent un bâtiment rappelant un jeu de construction géant. Les intérieurs colorés, les cours intérieures à verdure abondante rendent encore plus visible l'efficacité mécanique.

Parmi ses autres constructions, citons, à Toronto, l'Ontario Place (1967-1971) et le Eaton Centre (1974-1981, avec Bregman and Hamann); à Edmonton, le Walter C. Mackenzie Health Sciences Centre (1975-1986); à San Francisco, le plan directeur pour les Yerba Buena Gardens (1980-1984) ayant coûté 700 millions de dollars; le Queen's Quay Terminal (1979-1983) à Toronto; la Canada Place pour l'Expo 86 de Vancouver; le Media Park de Cologne, en Allemagne (plan directeur lauréat du concours international et dont la première structure, Cinedom, conçue par Zeidler Roberts, est terminée en 1991); et le Raymond F. Kravis Centrer for the Performing Arts à West Palm Beach, en Floride.

Cette liste démontre la capacité de l'agence de Zeidler à décrocher de nombreuses commandes dans plusieurs pays. Cette capacité vaut non seulement pour les États-Unis, l'Angleterre et l'Allemagne, mais aussi pour la Chine, l'Indonésie et la Malaisie. En 1986, il reçoit la médaille d'or de l'Institut royal d'architecture du Canada pour sa contribution à l'architecture canadienne et sa réputation à l'étranger. À la fin de 1987, il est lauréat d'un Toronto Arts lifetime achievement award.