Diana Jean Krall, chanteuse et pianiste de jazz (Nanaimo, Colombie-Britannique, 16 novembre 1964). Elle quitte Nanaimo pendant son adolescence pour aller au Berklee College of Music, à Boston. Elle apprend ensuite le piano avec Alan Broadbent et Jimmy Rowles à Los Angeles et avec Don Thompson à Toronto. Pendant cette période, elle est pianiste de jazz et chante à l'occasion quand sa prestation dans les bars l'exige mais, après s'être établie à New York en 1990, elle commence graduellement à chanter plus qu'elle ne joue et puise dans le répertoire des chansons populaires à succès des années 30 et 40. Après ses deux premiers disques compacts, Steppin' Out (1993) et Only Trust Your Heart (1995), son troisième album, All For You (1996), un hommage au pianiste et chanteur américain Nat King Cole, la consacre comme l'une des jeunes chanteuses de jazz les plus populaires du monde. Il se vend à plus de 200 000 exemplaires, et lui vaut d'être en lice pour un prix Grammy comme meilleure chanteuse de jazz, ce qui lui attire des invitations à des festivals et à des salles de concert de l'Amérique du Nord, de l'Europe et du Japon. En 1997, elle lance un quatrième album, Love Scenes, dont le style d'interprétation est intimiste. Sa voix, tantôt sensuelle et tantôt espiègle, est accompagnée d'une musique simple mais enlevante. Son image glamour met en valeur davantage son charme.

En 1999, elle lance son cinquième album, When I Look In Your Eyes, qui a vendu plus que 2 millions copies et qui lui vaudra, en 2000, un prix Grammy pour la meilleure performance jazz et un prix Juno pour le meilleur album vocal - catégorie jazz. Son sixième album, The Look of Love est sorti en 2001, suivi de Live in Paris en 2002. The Girl in the Room, sorti en 2004, comprend plusieurs chansons écrites en commun avec son mari, le chanteur populaire Elvis Costello. Son album de 2005, Christmas Songs, a été nommé l'album vocal de l'année - categorie jazz, au Prix Juno de 2006. From This Moment On (2006), recueil de standards du jazz décontractés, et The Very Best of Diana Krall (2007) suivent et, en 2009, elle sort Quiet Nights, concert jazz intime mêlant ballades et bossa novas. Glad Rag Doll, sorti en 2012, fait appel au talent de producteur de T-Bone Burnett et voit Krall, inspirée par le souvenir de son père écoutant des disques de sa collection, revisiter la musique de son enfance.

En 2006 Diana Krall a été nommé chanteuse de jazz de l'année et meilleure musicienne international au National Jazz Awards.