Lorna Crozier, poète (Swift Current, Saskatchewan, 24 mai 1948). Elle grandit à Swift Current et étudie à l'Université de la Saskatchewan et à l'Université de l'Alberta. Avant de commencer à publier sa poésie, elle enseigne l'anglais au secondaire. Elle est écrivaine résidente dans diverses universités un peu partout au pays et enseigne la création littéraire à l'Université de Victoria. Les relations humaines, le monde de la nature, le langage, la mémoire et la perception sont les thèmes centraux de son œuvre. Dans de nombreux poèmes, les descriptions des paysages et des saisons des Prairies prennent la forme de réflexions métaphysiques.

Ses deux premiers livres, Inside Is the Sky (1976) et Crow's Black Joy (1978), posent un regard sur les conditions de fragmentation de la personnalité et sur les rapports de force dans les relations entre les hommes et les femmes. Son féminisme s'exprime aussi dans les passages humoristiques de The Garden Going On Without Us (1985) et Angles of Flesh, Angels of Silence (1988). Ces livres, de même que ses ouvrages les plus récents, réinterprètent les histoires et les mythes traditionnels.

On trouve, dans Inventing the Hawk (1992), qui a remporté le Prix du gouverneur général, un passage élégiaque à son père. Auteure prolifique, Lorna Crozier publie aussi Eye Witness (1993), Everything Arrives at the Light (1995) et What the Living Won't Let Go, dans les années 1990. A Saving Grace (1996) est une séquence de poèmes utilisant la voix de Mme Bentley, la narratrice du roman de Sinclair Ross, As for Me and My House (1941; trad. Au service du Seigneur).

Depuis 1978, elle vit avec le poète Patrick Lane, avec qui elle a signé un recueil de poèmes intitulé No Longer Two People (1979), et dirigé la publication de Breathing Fire: Canada's New Poets (1995) ainsi que de Breathing Fire 2 (2004). Ses autres livres comprennent Alden Nowlan: Selected Poems (1996) et le recueil d'essais Desire in Seven Voices (1999). Crozier et Lane ont aussi édité l'anthologie Addicted: Notes from the Belly of the Beast (2006).

Bones in the Wings (2003), un recueil de ghazals, forme ancienne de poésie lyrique d'un seul couplet, met en valeur le savoir-faire technique de Lorna Crozier. Ses meilleurs poèmes sont recueillis dans Before the First Word (2005) et The Blue Hour of the Day (2007).