Connie Gault

 Connie Gault, née Hatley, romancière et dramaturge (Central Butte, Sask., 6 mars 1949). Née d'une famille dont le père est membre de la Force aérienne, Connie Hatley grandit en Ontario, au Québec et en Alberta, et retourne chaque année dans la Saskatchewan rurale pour les vacances d'été jusqu'en 1965, alors que la famille s'installe à Moose Jaw. Elle y fait la rencontre de Gordon Gault et l'épouse; ils auront deux fils. Elle déménage ensuite à Regina en 1974 et, en 1984, elle obtient un baccalauréat en anglais de l'Université de Regina.

La première nouvelle de Gault paraît dans la revue Grain en 1981 et elle publie par la suite des œuvres de fiction dans des journaux littéraires et dans les ouvrages d'anthologie Saskatchewan Gold, The Oxford Book of Stories by Canadian Women in English et Best Canadian Stories. Sa collection de nouvelles comprend Some of Eve's Daughters (1987), qui remporte le prix Saskatchewan Writers Guild Long Manuscript Award, et Inspection of a Small Village (1996), qui lui vaut le City of Regina Book Award.

À la fin des années 1980, Gault commence à écrire aussi bien des pièces de théâtre que des romans. Ses pièces publiées comprennent Sky (1989), The Soft Eclipse (1990), Otherwise Bob (1999) et Red Lips (2002) et ont été montées par des compagnies de théâtre telles que Twenty-Fifth Street Theatre, Globe Theatre, Prairie Theatre Exchange, Theatre Network, Northern Light Theatre, Alberta Theatre Projects et Theatre & Company. Gault a écrit des oeuvres pour la radio du réseau anglais de la SRC et la pièce Sky a été diffusée en 1994 dans le cadre de l'émission de la BBC World Service Play of the Week.

Entre autres caractéristiques de l'œuvre de Gault, citons une attention particulière accordée aux personnages féminins et un intérêt pour la vie rurale en Saskatchewan. Dans sa nouvelle intitulée Inspection of a Small Village, un document d'archives ayant trait à la visite d'un inspecteur-hygiéniste dans un village des Prairies en 1958 constitue le point de départ d'une obsédante rêverie, révélant les émotions ambivalentes d'une femme contemporaine engagée dans une aventure extraconjugale. Les quelques éléments soulevés par le rapport de l'inspecteur se conjuguent, dans l'imaginaire de la femme, aux coutumes de sa propre famille et aux souvenirs d'enfance, en partie obscurs, de sa mère, laquelle vivait dans le village à l'époque de l'inspection.

Dans The Soft Eclipse, l'éclipse de soleil de l'été 1965 sert à Gault de prétexte et de métaphore unificatrice à une pièce de théâtre sur les vies de différentes générations de femmes d'une petite ville de la Saskatchewan, à la veille de la révolution sexuelle et de la croisade du mouvement pour les droits des femmes.

Si l'évocation poétique de la vie dans les Prairies, dans des œuvres comme Inspection of a Small Village et The Soft Eclipse, est une caractéristique intégrante de l'écriture de Gault, son éventail romantique et théâtral ne se limite pas à un contexte régional ou à un style littéraire particulier. Sa nouvelle Song of Songs fait revivre la célébration de l'amour de Salomon dans le Cantique des cantiques par le truchement du récit d'un couple canadien contemporain qui cherche à voir les peintures de Chagall avant de quitter la France. Sa pièce intitulée Otherwise Bob est une exploration surréaliste de la vie intérieure d'une femme en révolte contre les pressions mondaines qui encouragent la conformité et la productivité, au détriment de l'individualité et de la passion.

En 2009, l'éditeur Coteau Books publie son récit sur la vie d'une Canadienne au 19e siècle, Euphoria: a Novel qui remporte, cette année-là, le prix du meilleur roman décerné par les Saskatchewan Book Awards.

Connie Gault a été éditorialiste de la rubrique consacrée aux romans du magazine Grain de 1995 à 1998. Son éventail stylistique et thématique ainsi que son point de vue distinct en tant qu'écrivaine vivant en Saskatchewan en font une voix importante du roman et de la dramaturgie au Canada.