Le col Rogers, d'une altitude de 1323 m, est situé dans les monts Selkirk, en Colombie-Britannique. Il a été nommé ainsi en l'honneur d'A.B. ROGERS, embauché par la compagnie de chemins de fer CANADIEN PACIFIQUE (CP) pour trouver un passage dans cette chaîne de montagnes. Le 28 mai 1881, Rogers découvre ce col en venant de l'Ouest par la fourche sud de la rivière Illecillewaet. Le 24 juillet de l'année suivante, Rogers se rend à nouveau au col, cette fois du côté est, afin de démontrer à ses employeurs que la chaîne Selkirk peut être franchie par le col.

Au cours de l'été de 1885, on construit à grands frais le chemin de fer qui traverse le col. On érige plus de 6,4 km de paravalanches (31) pour protéger les trains, les voies ferrées et les travailleurs contre les AVALANCHES (la région reçoit jusqu'à 15 m de neige pendant l'hiver). Peu après, le CP construit le Glacier House, un hôtel de renommée internationale situé du côté ouest du col. Après que des avalanches eurent causé d'importants dégâts matériels et des pertes de vies, on perce un tunnel de huit kilomètres, le tunnel Connaught, au-dessous du col (1916).

Le CP construit le tunnel du mont MacDonald afin d'adoucir la pente pour les trains qui se dirigent vers l'Ouest. Le tunnel, d'une longueur de 14,7 km, est terminé en décembre 1988. C'est le plus long tunnel ferroviaire en Amérique du Nord. La ROUTE TRANSCANADIENNE, praticable en tout temps, franchit le col en 1962. À cause des avalanches fréquentes dans le col, on a instauré un important programme de sécurité.