Catharine Parr Traill, née Strickland, pionnière, écrivaine et botaniste (Londres, 9 janv. 1802 -- Lakefield, Ont., 29 août 1899). En 1832, elle immigre au Canada avec son mari, le lieutenant Thomas Traill, officier disponible, et s'établit sur la rivière Otonabee, près de Peterborough, non loin de chez sa soeur Susanna Moodie. C'est là qu'elle écrit son livre le plus célèbre, The Backwoods of Canada (1836; trad. Les forêts intérieures du Canada, 1843). Il s'agit d'un compte rendu factuel et scientifique de ses trois premières années passées dans la brousse et d'une oeuvre pragmatique et optimiste montrant le souci du détail réaliste devenu une tradition chez des écrivains canadiens comme Farley Mowat et Pierre Berton. Parmi ses publications figurent des romans jeunesse, un manuel d'entretien ménager, The Female Emigrant's Guide (1854), ainsi que des traités de botanique : Canadian Wildflowers (1868) et Studies of Plant Life in Canada (1885).