Bussières, Pascale

Pascale Bussières, comédienne (Montréal, 27 juin 1968, - ). Pascale Bussières n'a aucune expérience du métier d'acteur quand Micheline LANCTÔT la recrute pour interpréter une adolescente suicidaire dans Sonatine (1983). Mais c'est la télévision qui lui confère un statut de vedette grâce au rôle-titre du téléroman Blanche. Durant les années 1990, elle devient une vedette recherchée bien qu'elle participe principalement à des films d'auteur; elle excelle dans des rôles où jeunesse, beauté et tourments se conjuguent. Maîtresse passionnée d'un homme marié dans La Vie fantôme, (Jacques LEDUC, 1992) qui lui vaudra le Prix de la meilleure actrice au Festival des films du monde de Montréal, femme troublée par l'apparition d'une soeur inconnue dans Deux actrices (M. Lanctôt, 1993), mannequin qui remet en cause son travail et sa vie amoureuse dans Un 32 août sur terre (Denis Villeneuve, 1998), c'est cependant la trilogie de Charles Binamé (Eldorado, 1995, Le Coeur au poing, 1998, La Beauté de Pandore, 2000) qui la range dans des rôles de femme paumée et dangereuse. Elle interprète aussi des rôles à l'opposé du personnage qu'elle incarne normalement. Ainsi Jean BEAUDIN la dépeint en femme impitoyable et vengeresse dans Souvenirs intimes (1998), tandis que Léa POOL la montre en épouse soumise dans Emporte-moi (1999). Elle est une des rares comédiennes de sa génération à tourner également en anglais, notamment avec Patricia ROZEMA (When Night is Falling, 1995), Guy Maddin (Twilight of the Ice Nymphs, 1997) et Attila Bertalan (Between the Moon and Montevideo, 1999). Elle amorce aussi une carrière internationale en France et au Canada anglais. Nous la retrouvons au coté de Geneviève Bujold dans le merveilleux film de Manon Briand, La Turbulence des fluides (2002), et dans la comédie musicale, basée sur la vie d'Alys Robi, Ma vie en cinémascope, de Denise Filiatrault (2003). Côté télé, Pascale Bussières excelle dans les séries Blanche, Marguerite Vollant et Belle-Baie; autre corde à son arc, elle nous amuse dans la pétillante série Le coeur a ses raisons. Photogénique, dotée d'un visage anguleux à la fois dur et sensuel, excellant à rendre les tourments du coeur et de l'âme, Pacale Bussières est une actrice moderne dont les personnages correspondent bien à un certain regard porté sur sa génération.